DHL se lance dans la livraison de colis à destination de la lune

DHL se lance dans la livraison de colis à destination de la lune
2 images
DHL se lance dans la livraison de colis à destination de la lune - © Tous droits réservés

La DHL MoonBox vous coûtera (au minimum) 460 dollars et vous permettra d’envoyer un (très) petit colis sur la lune dès 2019.

Un coup de pub qui cache une vraie mission

Que diriez-vous d’envoyer un petit colis sur la lune ? C’est ce que vous propose DHL, en association avec Astrobotic. En 2019 aura lieu le premier lancement de la fusée du livreur, avec à son bord pas moins de 35 kilos de matériels scientifiques. Afin de combler l’espace restant, DHL offre la possibilité d’y ajouter votre petite contribution personnelle.

Et l’adjectif “petit” a ici toute son importance. La DHL MoonBox, à précommander dès aujourd’hui sur le site d’Astrobotic, est disponible en trois tailles, pour un prix se situant entre 460 $ (+/- 384 euros) et 25 800 $ (+/- 21500 euros).

Des envois sans destinataires

La plus petite boîte mesure 1,27 centimètre de large sur 0,3 centimètre de haut. Quant à la plus grande version, elle mesure 2,5 centimètres sur 5 centimètres. De quoi n’envoyer que des objets minuscules.

Le site d’Astrobox suggère une liste d’objets à la valeur sentimentale, comme des pétales d’un bouquet de mariage, des boutons de manchettes, du sable ou bien une mèche de cheveux.

"Notre mission lunaire commerciale offrira pour la première fois aux institutions et aux États du monde entier l’opportunité d’atteindre la Lune, à un coût historiquement bas" - Dan Hendrickson, vice-président du développement d'Astrobotic.

Ces colis sans destinataires resteront à bord de la capsule spatiale, et ne seront pas déballés. Mais vous obtiendrez un joli certificat et une carte avec l’emplacement de votre colis sur la lune en retour. C’est déjà ça…

La guerre de l’espace commence maintenant

Après La guerre des étoiles de George Lucas, place donc à la guerre de l’espace. Loin du coup de pub de DHL, c’est avant tout une vraie mission qui se prépare. La conquête de l’espace passe aussi par la livraison de colis. À terme, DHL prévoit de transporter jusqu’à 256 kilos sur la lune, et à 1,2 million de dollars le kilo, seules les grandes compagnies pourront se le permettre.

Jeff Bezos, le patron d’Amazon, compte bien lui aussi transporter des colis vers la lune. Sa division Blue Origin ne débutera ses lancements qu’en 2020, mais elle permettra de transporter jusqu’à 4,5 tonnes de matériel.