Des employés de Facebook ont publié des avis favorables sur la page Amazon des écrans connectés Portal

Des employés de Facebook ont publié des avis favorables sur la page Amazon des écrans connectés Portal
Des employés de Facebook ont publié des avis favorables sur la page Amazon des écrans connectés Portal - © Facebook

Plusieurs avis publiés sur la page Amazon des écrans connectés de Facebook proviennent d'employés de l’entreprise. Une pratique douteuse, et interdite par le géant de l'e-commerce.

En novembre 2018, Facebook dévoilait le Portal et le Portal Plus, deux écrans connectés, qui permettent entre autres de passer et recevoir des appels vidéo, de communiquer grâce à Alexa, de regarder des vidéos sur Facebook Watch ou encore d’écouter de la musique sur Spotify ou Pandora. Les deux produits, disponibles aux États-Unis pour 199 et 349 dollars respectivement, avaient été jugés de bonne qualité, mais souffraient logiquement du manque de confiance accordé à Facebook. 

Cela n’empêche pourtant pas les deux produits de récolter des avis très positifs sur Amazon. À l’heure actuelle, le Portal obtient une note globale de 4 étoiles sur 5, et compte pas moins de 160 avis. Le Portal Plus quant à lui obtient la même note, mais ne compte qu’une soixantaine d’avis. Pourtant, en y regardant de plus près, certains avis sortent du lot. Comme l’a révélé Kevin Roose, journaliste au New York Times, plusieurs critiques publiées sur la boutique en ligne ont été écrites par des employés du réseau social. 

À leur décharge, ces avis sont estampillés du label " Amazon Verified ", ce qui signifie que le produit a bel et bien été acheté via Amazon et ce qui pourrait également indiquer que les employés de Facebook sont véritablement ravis de leur achat. Mais que cela soit le cas ou pas, la pratique reste interdite sur Amazon. En effet, un employé d’une entreprise ne peut pas laisser d’avis sur un produit commercialisé par ladite entreprise. 

Du côté de Facebook, on confirme que ces quelques avis ont bien été rédigés par des employés. Andrew Bosworth, vice-président du département réalité augmentée et réalité virtuelle au sein de Facebook, indique que l’entreprise leur a demandé de supprimer ces avis et qu’il s’agit d’initiatives personnelles et non d’une demande en interne.

Quoi qu'il en soit, il faudra bien plus que des vraies-fausses critiques pour convaincre les consommateurs. Actuellement, le Portal+ n’est classé sur Amazon que 158e des ventes dans sa catégorie.