Découvrez l’ASKA, une voiture volante qui pourrait prendre son envol en 2026

La startup californienne NFT (à ne pas confondre avec les NFT, ces objets numériques qui se vendent à prix d’or) a dévoilé l’ASKA, une nouvelle voiture volante qui pourrait être commercialisée en 2026. 

Un SUV dans les airs

L’ASKA, qui signifie “oiseau volant” en japonais, se présente sous la forme d’un SUV, aux ailes déployables, ce qui lui permet de décoller et d’atterrir de manière verticale, comme le ferait un hélicoptère. À son bord, le véhicule hybride (il peut rouler sur terre une fois ses ailes repliées) peut accueillir jusqu’à quatre passagers. 


Lire aussi : Première sortie de la "voiture volante" de Skydrive


Propulsé par des moteurs électriques et équipé d'un prolongateur d'autonomie, l'ASKA peut atteindre des vitesses allant jusqu'à 241 km / h et possède une autonomie de 402 km en vol. Une fois posé sur le sol, il peut atteindre une vitesse maximale d'environ 112 km / h.

4 images
© NFT Inc.
© NFT Inc.
© NFT Inc.

Des tests devraient avoir lieu en 2022

L’année prochaine, NFT procédera à des tests grandeur nature, et débutera ensuite la production, si toutes les certifications sont obtenues. L’idée étant de livrer le premier modèle de l’ASKA en 2026. 


Lire aussi : CES 2021 : un taxi volant signé Cadillac


D’ici là, une première version en édition limitée est déjà disponible en précommande. Mais il faudra débourser 789 000 dollars, et obtenir un brevet de pilote.