Comment se protéger en ligne ?

Comment se protéger en ligne ?
Comment se protéger en ligne ? - © Photo by Michael Geiger on Unsplash

Pour éviter toutes menaces informatiques, mieux vaut être prévoyant. Voici quelques conseils pour surfer en toute tranquillité.

Le 11 février se déroulera le Safer internet day. À cette occasion, Child Focus lance le site www.ensemblepourunmeilleurinternet.be, avec des conseils destinés aux parents et grands-parents, aux professionnels du numérique, aux jeunes, aux citoyens, aux enseignants et à la classe politique, permettant d’être plus vigilants en ligne. RTBF Tendance soutient l’initiative et vous propose chaque jour un article lié au web, ses dangers et les moyens à mettre en place pour se protéger. 

Mettez à jour vos appareils

Le moyen de plus simple d’éviter tout souci consiste à garder vos appareils (smartphone, tablette, ordinateur) constamment à jour. Le plus souvent, ces mises à jour contiennent des correctifs et autres améliorations visant à vous protéger. 

Utilisez un VPN

Un VPN, ou réseau privé virtuel, permet de masquer votre activité en ligne. Le plus souvent utilisé pour surfer sur des sites géobloqués (comme profiter du catalogue américain de Netflix, par exemple), le VPN est également très utile lorsque vous surfez en public (comme sur un Wifi public), ou tout endroit où votre connexion n’est pas sécurisée. L’offre en matière de VPN est très large, mais les solutions de NordVPN, ExpressVPN, BetterNet ou TunnelBear sont parmi les plus populaires. 

Installez un antivirus

Le plus souvent réservé au PC (bien que les Mac d’Apple deviennent de plus en plus la cible d’attaques), l’antivirus reste la solution la plus simple pour se protéger en ligne. Fichiers malveillants, attaques pirates, vol de données : autant de menaces qui seront bloquées par l’antivirus. Attention cependant, aucun antivirus n’est efficace à 100%. Mieux vaut donc continuer de rester vigilant. 

Évitez de vous connecter à plusieurs sites avec un compte Google ou Facebook

Lors de la création d’un nouveau compte, il est souvent plus simple de choisir une connexion via Facebook, Google ou Twitter que d’entrer une adresse mail et un nouveau mot de passe. Mais cette facilité à un prix, et si vos réseaux sociaux sont piratés, ce sont l’ensemble de vos comptes liés qui deviendront immédiatement accessibles. L’idéal reste de créer un nouveau compte à chaque fois, et d’utiliser un mot de passe unique par site. 

Utilisez un bloqueur de pubs

Les bloqueurs peuvent vous protéger de différentes façons : en bloquant les publicités, mais également les trackers, qui vous suivent à la trace lors de vos visites en ligne. Vous pouvez également bloquer les commentaires, les widgets (notamment liés à des réseaux sociaux) ou bloquer l’accès à des sites pornographiques, si l’ordinateur est également utilisé par un enfant. Sur macOS et iOS, 1Blocker est une excellente solution. Sur PC et Android, des alternatives comme Ghostery ou AdBlock sont également conseillées.