Comment choisir un bon traceur GPS pour son vélo ?

Comment choisir un bon traceur GPS pour son vélo ?
Comment choisir un bon traceur GPS pour son vélo ? - © copyright 2011 Sharleen Chao - Getty Images

Alors que les Européens n'ont jamais été aussi nombreux à se déplacer à bicyclette depuis un an, les vols de vélos représentent un véritable fléau.

Les antivols se révèlent presque tous de faibles protections face à des voleurs bien rodés. Alors, pourquoi ne pas équiper son vélo d'un capteur GPS, qui permet à tout moment de le localiser, y compris une fois dérobé.

Les antivols classiques peuvent être forcés en moins d'une minute

Il ne faut pas se leurrer : la plupart des antivols, aussi sophistiqués soient-ils, jouent malheureusement aujourd'hui un rôle avant tout dissuasif.

L'an passé, le site américain Wirecutter (qui appartient au New York Times) a réalisé un très large test d'antivols et était arrivé à la conclusion que pratiquement tous ces types d'antivols pouvaient être forcés en moins d'une minute avec des outils professionnels.

Heureusement, il existe des solutions pour retrouver rapidement son vélo, s'il n'est pas déjà loin, une fois qu'il a été dérobé : installer au préalable sur sa bicyclette un traceur GPS.

Achat d'un GPS : comment faire le bon choix ?

Le premier critère de choix concerne bien évidemment sa précision. Si certains vous indiquent vaguement la rue où se trouve votre vélo, d'autres vous proposent une précision de quelques mètres seulement.

L'autre critère important à prendre en considération au moment de choisir son traceur GPS est bien entendu son autonomie pouvant, selon les modèles, varier de quelques semaines à plusieurs mois.

Enfin, c'est très important, il faut veiller à ce que le traceur ne soit pas trop visible afin qu'il ne soit pas arraché ou détérioré par le voleur.

Abonnement ou pas ?

Mais le choix le plus important concerne la décision de prendre un abonnement ou non.

Sans abonnement, la localisation repose sur les réseaux Sigfox et LoRa et se révèle assez imprécise.

En revanche, avec un abonnement, les résultats sont beaucoup plus fiables et le traceur fait alors office de parfaite balise pour être suivi en temps réel. C'est la meilleure solution qualité/prix.

Il reste enfin les modèles avec une carte SIM à intégrer. C'est plus cher mais offre une précision quasiment parfaite.

Un modèle qui a fait ses preuves

Parmi les références figure l'Invoxia Bike Tracker, un traceur fonctionnant sur abonnement (mais gratuit les 3 premières années). Son application permet d'être alerté dès que le vélo bouge de manière suspecte et de le localiser dans ses divers déplacements une fois qu'il a été volé.

Il est même possible de configurer des zones géographiques afin d'être notifié lorsque le traceur y pénètre ou en sort. Cela peut aussi, par exemple, aider à savoir si ses enfants sont bien arrivés à l'école ou bien rentrés s'ils se déplacent à vélo.