Clap de fin pour le HomePod d’Apple

La première enceinte connectée de la marque à la pomme n’est plus. Lancé en 2018 dans une poignée de pays, le HomePod n’aura jamais vraiment trouvé son public. La faute, entre autres, à un prix de vente jugé trop élevé.

Les limites de Siri

329 euros. C’est le prix qu’il fallait débourser pour acquérir la première enceinte connectée d’Apple. Malgré un son remarquable, le HomePod n’a de ce fait jamais pu rivaliser avec les enceintes Google ou Amazon Alexa, proposées à des prix moins élevés. 

Si on ajoute à cela a présence de Siri, moins puissant que les assistants-concurrents, et des limitations très Apple (Siri ne pouvait pas lancer de morceaux depuis Spotify, par exemple), on comprend pourquoi l’enceinte était vouée à un semi-échec (selon Wikipédia, la firme de Cupertino aurait malgré tout écoulé entre un et trois millions d’unités lors de sa première année de commercialisation). 

L’avenir sera “Mini”

Face à ce constat, Apple a donc décidé de mettre fin à la production de l’appareil, préférant se recentrer sur le récent HomePod Mini, vendu 99 euros, et qui offre des résultats sonores tout aussi convaincants que le modèle de base. 

La nouvelle a été confirmée par Apple, dans un communiqué adressé au site TechCrunch : “Le HomePod Mini est un succès depuis ses débuts à l'automne dernier, offrant aux clients un son incroyable, un assistant intelligent et un contrôle intelligent de la maison pour seulement 99 $. Nous concentrons nos efforts sur HomePod Mini. Nous abandonnons l'original, qui restera disponible jusqu'à épuisement des stocks sur le site internet Apple, dans les Apple Store et chez les revendeurs agréés. Apple fournira aux clients HomePod des mises à jour logicielles ainsi qu'un service et une assistance via Apple Care.

À noter que si le HomePod n’a jamais été vendu chez nous, la version mini est quant à elle disponible chez plusieurs revendeurs, qui se fournissent en France.