Avec Spotlight, Snapchat s’attaque à TikTok

Le réseau social s’inspire très librement de TikTok avec une nouvelle section, baptisée Spotlight. Le principe ? Permettre aux utilisateurs de créer du contenu court et viral, et empocher de l’argent en cas de succès. 

En effet, Snapchat offre 1 million de dollars par jour jusqu’à la fin de cette année afin d’attirer les créateurs. Une somme importante, qui sera partagée entre tous les vidéastes publiant le contenu le plus viral. Autrement dit, plus votre vidéo est likée, plus votre part du million mis en jeu chaque jour sera importante. 

Selon Snapchat, ce modèle permet à n’importe qui de gagner de l’argent, à condition de proposer du contenu qui plaît à la communauté. “Vous n'avez pas besoin d'être une célébrité, un influenceur ou une personnalité publique pour gagner de l’argent. Nous voulons rendre Spotlight juste et amusant”, promet le réseau social. 

Les vidéos ont une durée maximale de 60 secondes, et détail important, ne peuvent pas venir d’un autre réseau social. Il est donc interdit de publier une vidéo sur TikTok, de la télécharger, puis de l’uploader sur Snapchat. Une mesure qui devrait permettre à Spotlight de proposer du contenu original, contrairement aux Reels d’Instagram qui sont pour l’instant envahis par des vidéos TikTok.

Enfin, toujours du côté des différences, les vidéos Spotlight ne proposeront pas d’espace de commentaires, et les profils des créateurs seront majoritairement anonymes, à moins que l’utilisateur se crée un profil public. 

Dans un premier temps, Spotlight est disponible dans 11 pays : les États-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, l’Irlande, la Norvège, la Suède, le Danemark, l’Allemagne et la France. D’autres pays devraient s’ajouter très prochainement à cette liste.