Après les écrans incurvés et souples, voici les écrans élastiques

On le sait peu, mais la principale activité de Samsung n'est pas les smartphones, mais les écrans. L'entreprise fournit énormément d'autres constructeurs à travers le monde, y compris Apple pour ses iPhone, avec d'énormes lignes de productions, pour différents types d'écrans, comme le LCD ou l'AMOLED.

Une technologie plus polyvalente

C'est justement cette dernière technologie qui nous intéresse. Pour faire simple, un écran AMOLED possède une dalle de petites LED individuels, chacune correspondant à un pixel. Cette technologie a l'avantage d'être plus économe en énergies, de proposer de meilleures couleurs et des contrastes plus élevés. Elle permet également d'être plus imaginatif sur les formats, par exemple, Samsung utilise des écrans comme ceux-là pour les smartphones avec des écrans courbés comme le S8.

L'entreprise a récemment présenté un concept de "DSAMOLED", pour Dynamic Stretchable AMOLED, ou plus concrètement, un écran élastique. L'écran est capable de se "gonfler" sur une hauteur de 12mm et de reprendre sagement sa forme initiale. Actuellement, les prototypes d'écrans pliables ne peuvent pas voir leurs surfaces déformées. Il est intéressant de voir que le constructeur arrive à ce résultat.

via GIPHY

Si les technologies arrivent à cohabiter sur une seule dalle, on pourrait voir arriver des écrans aussi souples que du papier, qui ne doivent pas être manipulés avec délicatesse. C'est d'ailleurs le principal problème des écrans souples aujourd'hui qui n'ont pas encore réussi à passer l'étape du prototype.