Après 12 ans, Twitter a enfin dégagé son premier bénéfice net trimestriel

Après 12 ans, Twitter a enfin dégagé son premier bénéfice net trimestriel
Après 12 ans, Twitter a enfin dégagé son premier bénéfice net trimestriel - © Justin Sullivan - Getty Images

Le réseau social perdait de l'argent depuis son introduction en bourse en 2013. Mais le quatrième trimestre 2017 a inversé la tendance.

"Nous avons atteint notre objectif de rentabilité et réalisé une fin d’année solide". C'est avec ces mots que Jack Dorsey, PDG de Twitter, a annoncé la bonne nouvelle dans un communiqué de presse. Le bénéfice net de l'entreprise s'élève à un peu plus de 91 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 2% sur un an, atteignant les 732 millions de dollars. 

L'information a logiquement dopé l'action de Twitter sur les marchés boursiers, avec une augmentation de 19,66%, en atteignant les 32,20 dollars. Mais cela n'a pas empêché le réseau social d'être majoritairement déficitaire en 2017, avec des pertes s'élevant à 108 millions de dollars. Une somme importante, mais bien moins élevée que les pertes de 2016, où Twitter avait perdu 457 millions de dollars en un an. 

Mais derrière la bonne nouvelle financière se cache une mauvaise nouvelle. En effet, la base d'utilisateurs n'a pas augmenté dans le dernier trimestre. Selon Bloomberg, le nettoyage opéré par l'entreprise, notamment sur les faux comptes et les trolls auraient influencé cette stagnation. 

Enfin, concernant le passage de 140 caractères à 280, Twitter a révélé que les  utilisateurs ne tweetaient pas des messages plus longs, mais que les échanges ont augmenté, notamment via des retweets et des mentions. Le nombre de followers moyen semble également connaitre une augmentation.