Apple supprime toutes les applications liées au vapotage de son App Store

Apple supprime toutes les applications liées au vapotage de son App Store
Apple supprime toutes les applications liées au vapotage de son App Store - © Photo by Nery Zarate on Unsplash

La marque à la pomme a frappé un grand coup en fin de semaine dernière, en annonçant l'interdiction de publier des applications dédiées au vapotage sur son App Store.

La décision d'Apple intervient après la mort d'au moins 42 personnes, aux États-Unis, des suites de maladies causées par la cigarette électronique. L'entreprise avait déjà cessé d'accepter de nouvelles applications liées au vapotage depuis le mois de juin, et n'avait jamais autorisé la vente de cartouches ou de recharges via des microtransactions au sein de ces applications. 

La firme de Cupertino a officialisé sa décision dans un communiqué, publié par Axios :

Nous veillons à ce que l'App Store soit un lieu de confiance où les clients, en particulier les jeunes, peuvent télécharger des applications. Nous évaluons en permanence les applications et consultons les dernières données factuelles afin de déterminer les risques pour la santé et le bien-être des utilisateurs.

Récemment, des experts allant du CDC (le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) à l'American Heart Association ont fait le lien entre diverses blessures aux poumons et des décès et les cigarettes électroniques et le vapotage, allant même jusqu'à qualifier la propagation de ces dispositifs une crise de santé publique et une épidémie pour les jeunes.

Nous sommes d'accord avec ces experts et nous avons mis à jour nos conditions d'utilisation de l'App Store pour indiquer que les applications encourageant ou facilitant l'utilisation de ces produits ne sont pas autorisées. À ce jour, ces applications ne sont plus disponibles au téléchargement.

Apple précise toutefois que les applications déjà téléchargées continueront de fonctionner. Selon le site The Verge, la décision d'Apple concerne 181 applications, qui permettaient notamment de contrôler la lumière ou la température de la cigarette électronique. 

Du côté de l'American Heart Association (l'équivalent américain de la Ligue Cardiologique Belge), on se félicite de cette nouvelle : "Nous sommes ravis qu'Apple se joigne à nous, en ce jour historique, pour s'opposer aux entreprises de vapotage et à leurs mensonges, en supprimant toutes les applications de vapotage de l'App Store. Nous espérons que les autres suivront cet exemple et propageront le message important que la nicotine et la dépendance à la nicotine causée par l'utilisation de la cigarette électronique font des milliers de malades et des milliers de morts dans le monde entier."