Apple supprime 25000 applications "illégales" de la version chinoise de son App Store

Apple supprime 25000 applications “illégales” de la version chinoise de son App Store
Apple supprime 25000 applications “illégales” de la version chinoise de son App Store - © B. Tongo/Epa/REX/Shutterstock - B. Tongo/Epa/REX/Shutterstock

La firme de Cupertino aurait, à la demande du gouvernement chinois, supprimé pas moins de 25000 applications de la version locale de sa boutique d’applications. Un chiffre communiqué par la CCTV, la télévision centrale de Chine, et qui est donc à prendre avec des pincettes.

Selon Bloomberg, 4000 de ces applications auraient été écartées, car elles contenaient le mot “gambling”, autrement dit elles avaient un rapport, parfois vague, avec des jeux d’argent. Une catégorie d’application qui n’est désormais plus autorisée sur la boutique d’Apple. “Nous avons déjà supprimé de nombreuses applications et de nombreux comptes de développeurs qui avaient tenté de distribuer des jeux illégaux sur l’App Store. Nous resterons vigilants, afin de trouver et d’empêcher d’autres applications de ce genre d’être distribuées sur l'App Store” a justifié l’entreprise au Wall Street Journal. 

Du côté de la CCTV, le ton est plus cinglant, comme le rapporte une fois de plus le quotidien Wall Street Journal : “C’est Apple qui a mis en place les règles permettant à ces applications d’être distribuées sur sa boutique. Mais il n’y a pas eu de suivi, ce qui a entraîné une prolifération d'applications de loterie factices et d'applications de jeux d'argent.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple, qui est plutôt mal vu par le gouvernement chinois, supprime des applications de son App Store. L’application du New York Times, ainsi que des VPN, permettant d’accéder à internet anonymement avait déjà été écartée de la boutique chinoise. En supprimant 25000 applications de jeux d’argent, Apple n’a retiré que 2% des 1,8 million d’applications disponibles sur l’App Store chinois. Mais quand on veut continuer de faire de l’argent dans un marché aussi important que la Chine, on suit les règles établies par le gouvernement sans broncher.