Apple pourrait transformer les iPhone en terminaux de paiement

Selon Bloomberg, la firme de Cupertino aurait racheté l’entreprise canadienne Mobeewave. Le but ? Permettre à n’importe quel iPhone d’accepter des paiements via la technologie NFC. 

Si la puce NFC (Near Field Communication, ou communication en champ proche) est bien présente dans les récents iPhone, les possibilités qu’elle offre sont encore limitées par rapport à Android. En effet, Apple bride volontairement la puce, qui n’est utilisable qu’en cas de compatibilité avec Apple Pay, ou pour des systèmes approuvés par l’entreprise (comme la possibilité d’utiliser l’iPhone comme une MetroCard dans le métro new-yorkais). 

Mais cette puce, présente depuis l’iPhone 6, pourrait s’avérer bien utile pour les commerçants, et tous les utilisateurs qui souhaitent recevoir un virement de la part de leur ami. En faisant l’acquisition de Mobeewave (pour 100 millions de dollars, selon Bloomberg), Apple pourrait signer la fin des solutions de paiements comme SumUp ou Square, qui utilisent un petit boitier, connecté à l’iPhone, et qui permet d’encaisser de l’argent. L’utilisateur pourrait simplement scanner une carte, voire un autre appareil NFC (un utilisateur paye un autre via Apple Pay, par exemple), afin d’être payé. 

Depuis le début de l’année, Apple a racheté l’application de météo Dark Sky (et vient de mettre fin à la version Android), l’entreprise NextVR, spécialisée dans la réalité virtuelle, ainsi que Voysis, Xnor.ai et Inductiv afin d’améliorer Siri.