Apple pourrait s’inspirer de la Nintendo Switch et lancer une console hybride

La firme de Cupertino a déjà un pied dans le monde du jeu vidéo avec son abonnement Apple Arcade. Prochaine étape selon de nouvelles rumeurs : une console qui pourrait venir titiller la Nintendo Switch. 

Un nouveau processeur dédié

Selon le site Wccftech, qui reprend des rumeurs publiées sur le site coréen Clien, Apple pourrait commercialiser une console portable hybride, qui embarquerait un nouveau processeur. 

Pas de SoC de la gamme A (présente dans les iPhone et iPad) ou de la récente gamme M (qu’on retrouve dans les Mac), donc, mais bien une nouvelle puce qui permettrait de booster les performances graphiques de la console. 


Lire aussi : PlayStation 5 : la rupture de stock pourrait se prolonger jusqu’en 2022


Mieux encore, celle-ci serait suffisamment puissante pour proposer du ray tracing, une technologie que l’on retrouve notamment sur Xbox Series X et PlayStation 5, et qui permet de mieux travailler la lumière dans les jeux vidéo, grâce à un moteur physique qui calcule ses propriétés selon sa source. 

Enfin, la rumeur parle d’un système de refroidissement actif également développé par Apple, et qui empêcherait la surchauffe de la console. 

De quoi inquiéter Nintendo ?

Alors que les chiffres de ventes du côté de la Switch n’ont jamais été aussi bons, et que le nouveau modèle de la Switch se confirme, l’arrivée d’une potentielle console hybride chez Apple pourrait faire vaciller Nintendo.

À condition évidemment que la rumeur dise vrai, et que les jeux sont de la partie. L’actuel catalogue Apple Arcade, jouable sur iPhone, iPad, Mac et Apple Tv est certes très bon, mais il ne rivalise pas avec les meilleures productions Nintendo. 


Lire aussi : Epic Games Store : découvrez le jeu à récupérer gratuitement avant le 13 mai


C’est pourquoi Apple aurait déjà entrepris des démarches auprès de grands studios, notamment Ubisoft, afin de commander des exclusivités qui accompagneraient le lancement de la console. 

Évidemment, comme pour toute rumeur, tout peut s’avérer complètement faux, ou Apple peut changer d’avis en cours de route. Ces informations sont donc à prendre avec d’énormes pincettes. Mais elles laissent entrevoir un avenir où la marque à la pomme viendrait se frotter aux géants que sont Microsoft, Sony et Nintendo.