Apple : "Le client n'est pas le produit"

Apple : "Le client n’est pas le produit"
Apple : "Le client n’est pas le produit" - © Tous droits réservés

Interrogée sur son utilisation des données des utilisateurs, la firme de Cupertino a répondu dans une lettre adressée à l’ U.S. House Committee on Energy and Commerce, soit le comité à l’énergie et au commerce de la Chambre des représentants aux États-Unis.

Et Timothy Powderly, le directeur des affaires juridiques au sein d’Apple, n’y va pas par quatre chemins. "La vie privée est un droit humain fondamental."  D’emblée, Powderly et Apple attaquent (sans jamais les nommer) Google et Facebook. "Le client n'est pas notre produit et notre modèle d'entreprise ne dépend pas de la collecte de grandes quantités d'informations personnellement identifiables pour enrichir les profils ciblés commercialisés auprès des annonceurs."

Dans leur lettre, le comité à l’énergie et au commerce de la Chambre des représentants s’inquiétait de la potentielle collecte de données lorsque des mots clés comme "Dis Siri", "Hey Alexa" ou "Ok Google" sont prononcés.  Ce qui pousse Apple a rappeler que non, l’iPhone n’écoute pas les utilisateurs. Tout au plus, le smartphone (ou tout autre produit où Siri est disponible) n’est configuré que pour reconnaître deux mots, soit "Dis Siri."  Le reste, c’est à dire l’écoute de la question ainsi que la réponse proposée, est traité sur l’appareil et n’est jamais partagé ni avec Apple ni avec des applications tierces. 

Quant à la localisation, Apple explique qu’elle n’est pas liée à un nom ou un compte Apple ID, et qu’elle n’est en aucun cas utilisée pour proposer des publicités ciblées. Enfin, la marque à la pomme rappelle que toutes ces options sont facultatives et que l’accès au micro ainsi qu’au GPS peut être désactivé à tout moment. "Parce que nous croyons fermement que le client doit contrôler ses informations personnelles et la manière dont il est utilisé, nous fournissons un certain nombre de ressources facilement accessibles sur notre site Web afin qu’il puisse faire des choix judicieux." Voilà qui est dit.