App Store : Les applications devront indiquer les taux de probabilité pour chaque gain

App Store : Les applications devront indiquer les taux de probabilité pour chaque gain
App Store : Les applications devront indiquer les taux de probabilité pour chaque gain - © Tous droits réservés

De nombreux jeux et applications disponibles sur l’App Store d’Apple devront désormais prévenir les joueurs du taux de succès pour chaque objet désiré lors d’un tirage un sort.

Des jeux comme Heartstone, Les Simpsons Tapped Out, ou encore Disney Magic Kingdom, pour ne citer qu’eux, proposent de nombreux “prix” à gagner dans des boîtes cadeaux virtuelles. En échange d’une somme d’argent, dépensée dans des achats “in-app”, ces boîtes appelées aussi Loot Boxes en anglais ou boîtes à butin en français, choisissent aléatoirement le cadeau remporté par le joueur. Mais pour de nombreux pays, dont la Belgique, cette pratique est similaire aux jeux de hasard. Après tout, quelle est la différence entre un ticket de jeu à gratter et un cadeau virtuel aléatoire acheté au sein d’une application ? 

“Les applications offrant des ‘loot boxes’ ou d’autres mécanismes qui fournissent des objets virtuels aléatoires contre un achat doivent divulguer aux clients les chances de recevoir chaque type d’objet avant le paiement” - Apple

C’est pourquoi Apple, qui au passage a profité de ce système pendant des années en s’octroyant 30% des recettes engrangées, exige désormais que les taux de probabilités pour chaque objet à gagner soient clairement indiqués avant chaque tirage au sort. À la manière du tableau présent derrière chaque jeu à gratter de la Loterie Nationale, cette information permettra d’évaluer la rareté de chaque objet mis en jeu. 

Les loot boxes existent depuis plusieurs années, mais elles créent de nouveau la polémique depuis quelques mois et la sortie du jeu Star Wars Battlefront 2, publié par Electronic Arts. En cause, le côté aléatoire de certaines récompenses, que le joueur peut acheter dans le jeu. Ces microtransactions représentent un coût supplémentaire au prix d’achat du jeu et ne garantissent pas que le joueur recevrait le personnage, l’arme ou le bonus qu’il recherchait. Il faut en effet plusieurs dizaines d’heures de jeu pour débloquer certaines parties censées être disponibles dès le début de la partie. Ainsi, plusieurs youtubeurs et gamers américains ont expliqué avoir dû passer plus de 40 heures sur Battlefront 2 avant de pouvoir débloquer le personnage jouable de Luke Skywalker ou Darth Vader, qui sont pourtant deux personnages essentiels de la saga.

La commission belge des jeux de hasard s’était d’ailleurs penchée sur le sujet. Quant à Electronic Arts, ils avaient préféré faire marche arrière face aux nombreuses critiques de la presse et des joueurs.