App Store : derrière ce Sudoku se cachait une application de streaming illégale

@h1t1

guys this is quite interesting

♬ original sound - john casterline

L’application était disponible sur l’App Store d’Apple, mais a depuis été supprimée. 

Un simple Sudoku pour tromper la vigilance d’Apple

La marque à la pomme aime rappeler qu’elle protège les utilisateurs contre les applications malveillantes sur son App Store grâce à un système de vérification très exigeant. Ce qui est remis en cause par de nombreux développeurs, notamment par Epic Games dans un procès qui pourrait changer la façon de distribuer des apps sur l’iPhone. Et dans ce cas-ci en particulier, les créateurs de Fortnite n’auraient pas tout à fait tort. 

En effet, une application baptisée Zoshy+ est passée à travers les mailles du filet de la firme de Cupertino. L’application, qui s’est rapidement hissée au sommet du classement des " Puzzle ", se faisait passer pour un Sudoku, ces puzzles très populaires. 


Lire aussi : Avec OldOS, transformez votre smartphone en iPhone 4


Pourtant, en lançant l’application et en patientant quelques secondes, Zoshy+ se transformait en caverne d’Ali Baba du streaming vidéo. L’application proposait à la fois des films et des séries... comme l’annonçaient des utilisateurs très heureux de leur découverte dans des commentaires publiés sur l’App Store. 

Pour tromper Apple, le développeur n’avait activé que la partie Sudoku. Ce qui lui a permis d’être validé par l’entreprise. Ensuite, il lui suffisait d’activer la partie streaming depuis son propre serveur. 

Une publicité monstre sur TikTok

Le succès de cette application secrète est dû notamment à un TikTok, qui dévoilait la supercherie. Une vidéo vue plus de 2,6 millions de fois sur le réseau social chinois. Pas étonnant donc que Zoshy+ a fait parler d’elle. 

Évidemment, qui dit succès dit bouche-à-oreille et l’affaire est vite remontée à Apple, qui s’est empressé de supprimer l’application. De quoi ternir l’image de l’entreprise, et faire grossir le dossier d’Epic Games et tous ces autres développeurs qui réclament la présence d’autres boutiques d’applications sur iPhone et iPad.