Amazon a vu son chiffre d’affaires exploser durant la pandémie de Covid-19

L’entreprise dirigée par Jeff Bezos a publié ses résultats financiers du second trimestre 2020. Et visiblement, la pandémie n’a eu que très peu d’impact (voire aucun) sur les activités du géant de l’e-commerce. 

“Ce fut un autre trimestre très inhabituel, et je ne pourrais pas être plus fier et reconnaissant envers nos employés du monde entier.” 

Jeff Bezos a de quoi se réjouir. L’homme le plus riche du monde a vu son entreprise générer un chiffre d’affaires de 88,9 milliards de dollars lors du second trimestre 2020, qui s’est clôturé le 30 juin dernier. Soit une augmentation de 40% en un an (l’entreprise avait empoché 63,4 milliards de dollars au 2e trimestre 2019). La vente de produits a généré 50,24 milliards de dollars, à ajouter au 38,67 milliards de dollars engrangés par les services proposés par Amazon (Prime, Music, Prime Video etc.). 

Résultat, l’entreprise enregistre un bénéfice net de 5,2 milliards de dollars en pleine pandémie, alors qu’elle avait annoncé avoir dépensé 4 milliards de dollars pour garantir la sécurité de ses employés et mettre tout en oeuvre pour que les clients soient livrés. À titre de comparaison, Amazon avait enregistré un bénéfice net de 2,6 milliards au second trimestre 2019. 

Face à la forte demande, Amazon a donc pu créer 175 000 nouveaux emplois, donc 125 000 pourraient être convertis en temps plein. L’entreprise annonce d’ailleurs que sa capacité à livrer des produits de première nécessité a augmenté de 160%.