Airbnb annule son concours qui promettait de passer une nuit sur la Grande Muraille de Chine

Airbnb annule son concours qui promettait de passer une nuit sur la Grande Muraille de Chine
Airbnb annule son concours qui promettait de passer une nuit sur la Grande Muraille de Chine - © Tous droits réservés

La semaine dernière, le site de location de logements Airbnb a lancé un concours pas comme les autres. À la clé, une nuit pour quatre personnes sur la Grande Muraille de Chine. Mais face à l’indignation de nombreux internautes, l’entreprise a fait marche arrière.

Si Airbnb propose de loger dans des lieux uniques comme des cabanes dans des arbres, des yourtes ou des moulins, il y a un monument qui ne risque pas d’apparaître sur le site : la Grande Muraille de Chine. Avec son concours "Win the Sleepover of Your Dreams" (Gagnez la nuit de vos rêves), l’entreprise basée à San Francisco a suscité la colère des internautes chinois. 

"Peu importe leur présentation, cela reste un concours d’une firme privée qui endommagera des vestiges ancestraux" peut-on lire sur les réseaux sociaux du pays. Un coup de pub qui, selon des responsables du district de Yanqing, où se situe l’ancienne tour de garde où Airbnb comptait installer son logement provisoire, aurait été organisé sans autorisation. 

Pour remporter ce concours, Airbnb demandait à ses utilisateurs de répondre à deux questions : "Pourquoi est-il plus important aujourd’hui que jamais, de rompre les barrières entre les cultures ? Comment voudriez-vous construire de nouvelles connexions ?" Mais peu importe la réponse puisque la Grande Muraille, classée au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO depuis 1987, n’accueillera personne dans sa tour de garde. 

"Nous avons pris la décision de ne pas poursuivre cet événement et allons plutôt travailler sur une série d’autres expériences et initiatives qui mettent en valeur la Chine en tant que destination et illustrent comment les voyages interculturels peuvent favoriser les relations humaines", a expliqué Airbnb dans son communiqué. 

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise organise ce genre de concours. D’autres nuits ont déjà été mises en jeu, notamment dans les catacombes de Paris, dans les studios d’Abbey Road à Londres ou sur la grande barrière de corail en Australie.