Aibo, le chien robot de Sony, renaît de ses cendres

Aibo, le chien robot de Sony, renaît de ses cendres
2 images
Aibo, le chien robot de Sony, renaît de ses cendres - © marcbonnaerens

Les ingénieurs à l’origine de la toute première version du robot se sont réunis et planchent actuellement sur une nouvelle mouture plus avancée.

En avance sur son temps

À sa sortie, en 1999, Aibo semblait venir tout droit du futur. Ou plutôt d’un futur comme ceux que l’ont voit à la télé. Le chien en plastique avait plus sa place dans un dessin animé comme les Jetsons ou dans un clip de Janet Jackson, comme ce fut le cas en 2000. Mais son utilité (très) proche de zéro a poussé Sony à stopper son développement, 7 ans et 5 modèles plus tard.

Pour autant, malgré son prix élevé (plus de 2000 euros) et sa disponibilité plutôt faible, Aibo est très vite devenu culte. Et Sony n’a jamais abandonné l’idée de relancer la gamme.

Surfer sur les jouets connectés

Alors qui dit retour en 2017, dit évidemment jouet connecté, doté d’une intelligence artificielle. À l’heure où la moindre enceinte est capable de gérer notre vie digitale, cette nouvelle version de Aibo aura son propre OS. Sony pourra de cette façon amener les développeurs tiers à imaginer des nouvelles fonctionnalités pour le robot.

Le spécialiste de l’intelligence artificielle Masahiro Fukita chapeautera le développement, et s’assurera que ce nouveau Aibo soit capable d’autres choses que de simplement renvoyer une balle.

Pour autant, malgré les avancées technologiques et le statut culte du jouet, le défi de Sony ne sera pas simple à relever. Il existe un véritable marché de jouets robots (le Zenbo d’Asus, le chien robot Chip de chez Silverlit, le SPRK+ de Sphero), tous disponibles à des prix plus abordables que l’Aibo.

Alors simple jouet de luxe, domestique connecté sur pattes ou chien en plastique pour enfants ? Il faudra certainement jouer sur les trois terrains et trouver le bon dosage pour faire de ce retour un succès. Autant dire que ce n’est pas gagné.