AI Week : la Belgique met l’intelligence artificielle à l’honneur cette semaine

Du 15 au 19 mars se tient la deuxième semaine belge de l’intelligence artificielle, organisée par SPF BOSA (Stratégie et Appui) et AI 4 Belgium, une coalition de nombreux acteurs de l’intelligence artificielle en Belgique

Quatre objectifs visés

Selon AI 4 Belgium, la semaine de l’intelligence artificielle poursuit quatre objectifs : 

  1. Donner les clés d’appréhension de ces matières au citoyen pour lui permettre de participer activement aux débats actuels

  2. Énergiser l’écosystème et abaisser les frontières entre le secteur public, le secteur privé, le monde académique et la société civile, mais aussi renforcer les collaborations interrégionales

  3. Placer la Belgique, comme un acteur contribuant au projet européen de bâtir une IA digne de confiance

  4. S’inspirer mutuellement de la vision des régions et du niveau fédéral en bonne harmonie.


Lire aussi : Une semaine de débat autour de l’intelligence artificielle : la Santé, "c’est le plus passionnant et on a du concret"
 


Sur ce dernier point, AI 4 Belgium souligne “la dynamique positive en cours, qui a permis à la Belgique de passer 7 rangs dans les classements mondiaux en 2020 sur le Gobal Index on AI. La poursuite de ces efforts permettrait de rentrer dans le top 20 mondial à la fin de l’année 2021.

Des événements tout publics

Que vous soyez un expert ou simplement curieux, la semaine de l’intelligence artificielle est faite pour vous. 

Au programme, plus de 200 conférenciers, plus de 60 conférences et plus de 3000 participants seront réunis pour aborder (en anglais, français et néerlandais) l’intelligence artificielle sous différentes facettes. Par exemple : 

  • Des débats citoyens animés par des universités (l’UMons ce lundi 15 mars à 20h, le MIT le 16 mars à 17h, etc.) ou des incubateurs sur les thèmes du futur des métiers, la perception de l’IA dans les films de science-fiction, ou encre son rôle dans notre quotidien

  • Des keynotes d’experts internationaux en IA : Belges pour la plupart, comme Pattie Maes (directrice du MIT Media Lab, spécialiste de l’humain augmenté); Gregory Renard (NASA / Berkeley / Stanford, spécialiste du traitement automatique du langage naturel); Frank Dellaert (Giorgia Tech, expert mondial des drones intelligents); Amin Mantrach (Amazon); Luc Van Gool (spécialiste mondial du véhicule autonome)

  • Des workshops thématiques sur le futur des métiers, la Santé, l’Éthique et l’inclusion, la mobilité, les émotions et la créativité

  • Ainsi que la publication de rapports sur l’IA en Belgique (adoption de l’IA par les hôpitaux, cartographie des start-ups) qui monteront les forces de notre pays en termes d’IA

Pour retrouver le programme complet et s’inscrire aux différentes sessions, rendez-vous sur le site de la AI Week. 

Sensibiliser les Belges à l’IA comme enjeu de société

Pour AI 4 Belgium, la semaine de l’intelligence artificielle est également un moyen de donner un coup de projecteur à cette technologie encore méconnue du grand public. 

Quel est l’impact de l’intelligence artificielle sur l’emploi? Comment l’éducation va-t-elle évoluer? Et comment s’assurer que les applications de l’IA sont fiables? Tant de questions que les citoyens belges se posent ; à propos desquelles ils pourront échanger avec des experts”, déclare la coalition. “L’objectif est également d’encourager les échanges et les propositions sur le rôle de l’intelligence artificielle dans notre société, c’est pourquoi des débats citoyens seront organisés par une multitude d’acteurs répartis dans les différentes villes de Belgique.

Se former gratuitement en ligne

À noter qu’en parallèle de cette semaine, AI 4 Belgium est également à l’initiative (avec le soutien académique de l’UCLouvain et de la KU Leuven) de la formation “Elements of AI.”

Sur le site, vous pourrez vous former gratuitement et ainsi apprendre les principes de base de l’intelligence artificielle. Près de 7500 belges se sont déjà laissés séduire, et à terme, AI 4 Belgium vise qu’un pour cent de la population soit formée en IA.