Voitures autonomes : des ventes au-delà des 20 millions de véhicules d'ici 2035

Contrairement aux prévisions d'autres analystes, IHS, comme de nombreux constructeurs, reste persuadé qu'il faudra encore attendre plus d'une décennie pour voir des voitures véritablement autonomes sur nos routes.

"Les ventes globales de véhicules autonomes atteindront près de 600.000 exemplaires vendus en 2025", note Egil Juliussen, directeur de recherches chez IHS Automotive. "Nos nouvelles prévisions reflètent un taux de croissance annuel composé entre 2025 et 2035, soit une décennie de croissance considérable, avec l'adoption plus large de voitures sans chauffeur sur tous les marchés automobiles clés."

Le demande initiale la plus forte devrait émaner des États-Unis où les constructeurs ont anticipé le développement et les tests de tels véhicules. Les voitures autonomes sont déjà autorisées à circuler sur la voie publique pour mener leurs tests, mais les plus grands obstacles à venir devraient venir du côté de la réglementation.

On notera cependant que le Japon et la Chine ne devraient pas se laisser distancer par l'Oncle Sam. Même s'il n'a ouvert ses infrastructures routières aux tests de technologie autonome que fin 2015, le Japon devrait progresser rapidement, au moins légalement, pour régler le problème de la responsabilité des véhicules, surtout que plus de 1 million de voitures dotées de capacités d'autonomie devraient entrer en circulation au cours des dix prochaines années.

Les données d'IHS, montrent par ailleurs qu'en Chine on peut s'attendre à dépasser les 5 millions de véhicules autonomes sur les routes d'ici 2035, notamment du fait de la taille du marché chinois et de l'appétit de ces derniers pour les nouvelles technologies automobiles.

Les premières voitures semi-autonomes s'apprêtent déjà à être commercialisées, notamment des Volvo et Audi avec pilotage automatique sur autoroute, alors que les Mercedes et BMW intègreront des fonctionnalités de parking autonome. D'ici à 2020, les voitures capables de prendre le pas sur l'automobiliste sur autoroute et dans les bouchons devraient être monnaie courante.