Le cerveau de Ted Bundy a été retiré après son exécution pour être étudié

Des expériences sur le cerveau de ce serial killer ont été menées pour tenter de comprendre pourquoi Bundy avait commis ces meurtres. Ted Bundy était un tueur en série, violeur et nécrophile américain qui a tué au moins 36 jeunes femmes dans les années 1970. Il a été exécuté en Floride en 1989, après avoir clamé son innocence pendant des années.

Le but des scientifiques était de voir s'il existait des lésions qui auraient pu expliquer son comportement puisque certaines études ont établi un lien entre les lésions cérébrales et l’activité criminelle.

Bundy, qui aimait beaucoup s’exprimer devant les médias, avait comparé le meurtre à la toxicomanie ; décrivant l’envie de tuer comme un "raz de marée chimique qui traverse son cerveau", raison de plus pour les scientifiques de voir s’il y avait bien un problème dans sa matière grise. Ce ne fut pas le cas, son cerveau était apparemment complètement normal et ses actes ne sont donc pas dus à une maladie physique ou une déformation.

L’histoire de Bundy a été racontée à plusieurs reprises dans des documentaires, des livres et des films. Un nouveau documentaire (Ted Bundy : Falling For A Killer) tente d’apporter une nouvelle perspective avec l’aide et le témoignage de son ancienne petite-amie Elizabeth Kendall. Un documentaire réalisé par une femme (Trish Wood) et qui va se concentrer sur ce que les femmes qui lui ont survécu ont pu vivre et ressentir dans le contexte de l’époque.