En Corée du Sud, un jeune mannequin métisse brise les codes

En Corée du Sud, un jeune mannequin métisse brise les codes
En Corée du Sud, un jeune mannequin métisse brise les codes - © Instagram - @h_h_m0519

Être métisse en Corée du Sud, est une expérience de vie qui peut s’avérer brutale. Né d’un père nigérian et d’une mère coréenne Han Hyun Min a souffert toute son enfance d’un racisme qui était, jusqu’à il y a peu, très enracinée dans la culture du pays au matin calme.

L’enfance de Han Hyun-Min est ponctuée de l’expérience abrupte du rejet de cette différence, qui n’en est pas une. Certaines des mères de ses petits camarades vont jusqu’à interdire à leurs enfants de jouer avec lui. Cette époque pour le jeune homme est ponctuée par un rejet total de son image : il déteste qu’on le regarde.

Puis à 14 ans l’adolescent décide d’aller passer un casting pour devenir mannequin. Comme souvent dans la révolution des codes, tout naît d’une rencontre. Pour Han Hyun-Min c’est celle de Youn Bum qui le prend sous son aile et devient son agent.

Aujourd’hui, 2 ans plus tard, Han Hyun-Min est l’étoile montante du mannequinat masculin de Corée du Sud, et on le voit un peu partout que ce soit sur les podium ou dans la presse.

Sa silhouette élégante domine les shooting photos, et de l’insolence de son jeune âge subsiste les poses graciles d’un jeune homme qui s’affirme au-delà des codes et des préjugés.