Bella Hadid, la fille qui s'était photoshopée elle-même

Bella Hadid, la fille qui s'était photoshopée elle-même
3 images
Bella Hadid, la fille qui s'était photoshopée elle-même - © Tous droits réservés

Elle est jeune, belle, défile pour les plus grandes marques de luxe, pour les plus grands couturiers, a une soeur aussi célèbre qu'elle, Gigi Hadid. Tout a l'air normal, sauf que la beauté de la demoiselle n'a absolument rien de naturel...

En effet, la nouvelle muse des podiums, âgée de seulement 19 ans, s'est pratiquement photoshopée elle-même, sans ordi mais avec les mains expertes de bons chirurgiens plasticiens et un bistouri. En 3 ans, depuis ses 16 ans donc, la jeune fille a façonné son visage, son image pour coller au mieux aux critères de beauté actuels. 

D'une ado au corps encore adoucit par les rondeurs de l'enfance et au visage minouche mais assez banal, elle est devenue une de ces beautés dont les traits ne traduisent aucune émotion et dont le corps est d'une finesse incroyable.

Elle est vraiment belle, c'est incontestable. Mais on ne peut que se poser la question de savoir comment ces changements physiques ont été vécu par la jeune fille, ses parents, le tout exécuté durant l'adolescence, cette période critique où l'on commet des actes que l'on regrette ensuite bien souvent...
Quels sacrifices ou quelles douleurs a-t-elle du endurer pour en arriver là ? Pratiquement tout a été retouché : le nez, les pommettes, les lèvres, la mâchoire inférieur. Sa taille nous paraît plus fine aussi, mais bon, sur le net, il n'existe que quelques photos d'elle avant ces transformations (voir ci-dessous).

Ce qui nous interpelle profondément, c'est que tout est connu de tous, et assumé. On peut donc en conclure que les acteurs du monde de la mode et des cosmétiques cautionnent ce genre de pratiques vu qu'ils adulent et mettent en lumière le visage artificiellement parfait et sans expression de la jeune fille. Comment dès lors encore prétendre à nos fillettes qu'être belle, c'est être naturelle ou spontanée ? D'autant plus que la jolie Bella n'est pas seule dans ce cas : le clan Kardashian, avec Kim et Kylie en tête, évidement, puis cette maman elle-même hyper retouchée qui milite pour que sa petite fille, seulement âgée de 7 ans, puisse se maquiller à l'école. C'est assez déroutant. 

Tout le monde sait évidement que depuis l'avènement des télé-réalités, d'Internet et des réseaux sociaux, exposer une belle et parfaite image de soi est devenu existentiel aux yeux des internautes. On ne peut que constater les dérives et les excès que commentent certains et certaines en mal de célébrité, et en avoir un peu peur, aussi. Serions-nous en train de baser nos critères de beauté sur du vent et du silicone ? Serions-nous en train de devenir des esthètes du toc, en adulant et admirant ce genre de physique ?

Mais peut-être aussi que nous nous posons trop de questions. Peut-être devons-nous juste vivre avec notre temps, laisser la jeunesse se faire et évoluer comme elle le fait depuis des milliers d'années... peut-être. Mais quand-même, on ne crédite pas la chose, quitte à passer pour des vieilles nouilles. Et limite, on préfère encore que les images soient retouchées par Photoshop. Au moins, derrière le cliché subsistent encore des individus réels.