Mode : les trois top-modèles à suivre à la rentrée

Léa Julian au défilé Diesel Black Gold lors des défilés masculins printemps-été 2017.
3 images
Léa Julian au défilé Diesel Black Gold lors des défilés masculins printemps-été 2017. - © Miguel MEDINA / AFP

Cara Taylor, Faretta, ou encore Léa Julian : ces noms ne font pas encore rêver le public comme les Bella Hadid, Kendall Jenner et autre Lily-Rose Depp, et pourtant ce sont les mannequins qui montent actuellement et multiplient défilés et shootings photo.

Retour sur le parcours de ces jeunes femmes qui devraient rapidement égaler - voire surpasser - leurs aînées.

Cara Taylor, la cadette
En mars 2017, Karl Lagerfeld transforme le Grand Palais en base de lancement pour le défilé automne-hiver 2017 de Chanel, faisant décoller une fusée à l'issue du show. L'audace du couturier a une fois de plus conquis la fashion sphère. Pour l'ouverture de ce show grandiose, le directeur artistique de la maison a choisi une jeune fille de 15 ans, fait rare, qui répond au nom de Cara Taylor.

Sous le feu des projecteurs, l'Américaine n'en est pourtant pas à son coup d'essai. La saison précédente, elle a déjà défilé pour Prada, Rag & Bone, Missoni, Jil Sander ou encore Marni, et a même clôturé le défilé de la maison Dior. Le show de Chanel l'a propulsée toutefois un peu plus sur le devant de la scène. Elle a depuis rempilé pour la maison de la rue Cambon (collections Resort 2018 et haute couture automne 2017), s'est illustrée sur les podiums de Dior, Miu Miu et Fendi, et a pris la pose pour les campagnes de Christopher Kane, Diane von Furstenberg et Marc Jacobs. La fin de l'année devrait donc se dérouler sans accroc pour ce mannequin en herbe.

Faretta, la plus prometteuse
Elle n'a pas encore 20 ans et fait déjà tourner la tête des créateurs et des maisons de mode. La top-modèle croate Faretta, qui s'est révélée lors des défilés printemps-été 2017, a vu sa carrière décoller pour la saison automne-hiver 2017. Non contente d'enchaîner les shows pour les plus grandes maisons de prêt-à-porter et de couture, la belle au regard félin a également multiplié les shootings photo.

Fendi, Prada, Moschino, Versace, Saint Laurent, Lanvin, Dior, Chanel, Mugler et Nina Ricci comptent parmi les nombreuses marques pour lesquelles elle a déjà défilé. Côté campagnes, la jeune femme s'est illustrée chez Ralph Lauren, Valentino, Zara, Lanvin, Sacai, Coach ou encore Prada. Rien que ça ! 

Léa Julian, la Frenchie
Repérée à l'âge de 15 ans par l'agence Elite lors de son concours iconique Elite Model Look, la top-modèle française Léa Julian a pris son temps avant de se lancer à corps perdu dans le mannequinat. Elle a bien fait, puisqu'elle fait aujourd'hui partie des mannequins qui défilent le plus en période de fashion week.

En un an, entre juin 2016 et mai 2017, la jeune femme a pris part à 67 défilés, selon le site spécialisé www.models.com, et elle a eu le privilège d'être choisie pour ouvrir le show de la maison Carolina Herrera en février dernier. Elle a également défilé pour Victoria Beckham, Alexander Wang, Prada, Chloé, Chanel, Valentino ou encore Dior. Si Camille Hurel est actuellement le mannequin français le plus sollicité lors des défilés, nul doute que Léa Julian est en passe de devenir une future reine des podiums.