Jean skinny : chronique d'une mort annoncée

La pandémie mondiale a-t-elle mis un terme au (trop long) règne du jean skinny ? Les femmes ne semblent pas prêtes à contraindre leur corps dans cette pièce bien trop étriquée après des mois de confinement passés en jogging. Résultat, elles se tournent vers des pantalons qui allient élégance et confort, comme le pantalon cargo, le dad pants (ou dad jean) et même le parachute pants. Tout un programme.


Lire aussi : L'impact du jean sur l'environnement : les chiffres qui choquent


"Marc Jacobs dit lui aussi adieu au jean skinny !"

4 images
Le jean 2021 est un "dad pants". © Klaus Vedfelt

Le jean skinny va mal, très mal, au point qu'un magazine de mode aussi emblématique que Vogue nous annonce début juin que "Marc Jacobs Is Saying Goodbye to Skinny Jeans, Too" ("Marc Jacobs dit lui aussi adieu au jean skinny"). Autant dire que la chose n'est pas à prendre à la légère.

La pandémie a totalement bouleversé nos habitudes en matière de mode et considérablement fait évoluer les formes de nos pantalons au profit de coupes plus confortables, finalement très proches de celles du jogging.

Boudé par une Gen Z qui estime qu'il n'avantage pas sa silhouette, lui préférant largement le mom jean, le skinny n'est clairement plus dans le coup.

La tendance est constatée depuis plusieurs mois déjà et ce, même si le jean skinny fait partie des rares pièces qui ont révolutionné la mode.


Lire aussi : La pièce mode WTF qui va buzzer : le pantalon hybride de Balenciaga


Comment pouvait-il survivre à une pandémie qui a redoré le blason du jogging en quelques semaines seulement ? Au sortir des confinements, les femmes ont souhaité, aux quatre coins du monde, renouer avec une certaine élégance mais pas au détriment du confort qui a rythmé leur existence pendant plus d'une année. Résultat, le skinny est resté au placard et ces dames ont sauté sur l'occasion pour privilégier des couples plus amples et des matières plus confortables.

Le jean 2021 est un "dad pants"

4 images
Le jean 2021 est un "dad pants". © Getty Images

Quoi de mieux alors que d'aller piocher dans l'armoire de monsieur ? Après les dad shoes, ces baskets surdimensionnées considérées comme moches (ugly shoes) mais que le monde entier a portées aux nues, ce sont les dad pants qui semblent s'imposer dans le dressing des femmes ce printemps.


Lire aussi : Le pantalon, de vêtement interdit à plus grand allié des femmes


Ces pantalons d'inspiration masculine (la fameuse panoplie du "look de papa")  à la taille haute et parfois plissée, présentent l'avantage d'être élégants, à la limite du tailleur, tout en offrant un certain confort par leur coupe droite et large, parfois même XXL. Toutes les marques en proposent ce printemps, et les femmes en raffolent.

La plateforme mondiale de shopping ShopStyle a récemment fait état d'une hausse de près de 70% des recherches pour ce type de pantalon, témoignant de l'intérêt grandissant des consommatrices pour ce genre de coupes. Le pantalon de papa pourrait donc même détrôner le pantalon de maman, un poil moins confortable.

La crise sanitaire a consacré l'envie de confort

4 images
La crise sanitaire a consacré l'envie de confort. © Pam Lau/500px

La crise sanitaire aura d'une façon ou d'une autre totalement changé le visage de la mode. Non seulement les consommateurs attendent davantage de transparence de la part des marques, notamment en termes de développement durable, mais en plus, ils désirent aujourd'hui un dressing plus intemporel et surtout dans lequel ils se sentiront à l'aise. Ils ont déjà - au moins temporairement - relégué au second plan stilettos, tailleurs et autres cravates, bien trop contraignants au quotidien.

Dans cette veine, d'autres pantalons semblent connaître un regain d'intérêt, notamment sur les réseaux sociaux : le pantalon cargo, pièce mode fonctionnelle par excellence, et le pantalon parachute qui, à l'approche de l'été, apparaît incontournable, décontraction oblige. La tendance devrait perdurer encore quelques mois avant que l'on se tourne de nouveau (ou pas) vers une mode plus sophistiquée.