Ces pièces ultra moches que vous avez (forcément) dans votre dressing

Comment un vêtement ringard peut-il devenir en une seule saison l'objet de tous les désirs ? L'heure de la revanche des vêtements moches semble avoir sonné. Joggings, dad shoes, Crocs et autres doudounes sans manches sont dans la lumière, portés (et assumés) par les plus grandes icônes de mode.

Alors que vient de sortir le livre "Le goût du moche" (Flammarion) de la journaliste Alice Pfeiffer, faisons le point sur ces pièces ringardes au possible que vous gardez forcément quelque part au fond de vos placards.

Ce bon vieux jogging

Crise sanitaire aidant, le jogging, jusque-là considéré comme une pièce réservée aux sportifs (et encore), s'est hissé au rang des articles mode les plus convoités en quelques mois seulement.

Même Anna Wintour, prêtresse de la mode toujours tirée à quatre épingles, a succombé au jogging, pourtant très éloigné des codes de la couture et de la haute société new-yorkaise. Vous avez forcément vu cette photo, postée il y a tout juste un an, sur laquelle la rédactrice en chef du Vogue US pose en jogging et pull à rayures.

Une fois le choc passé, on a finalement compris que le jogging était devenu le summum du chic.

Et ça tombe bien car non seulement tout le monde en a forcément un dans son dressing mais en plus, il était difficile de ne pas y succomber en plein confinement.

Et si la vie semble aujourd'hui revenir progressivement à la normale, le jogging, lui, n'est pas près de retrouver le fond d'une armoire. Il suffit de regarder les sorties d'école, les trajets dans le métro (et à vélo) et les balades dominicales pour voir qu'il a encore de beaux jours devant lui.

Dad shoes, Crocs and co

3 images
Dad shoes, Crocs and co. © Maryna Terletska

Au niveau des chaussures, ça se passe comment en ce moment ? Les talons semblent avoir émis leurs derniers claquements lors du tout premier confinement, au profit des incontournables sneakers. Mais pas que.

Les dad shoes, comprendre "les chaussures de papa", que l'on peut également trouver sous la dénomination "ugly shoes" ("chaussures laides"), sont également devenues des pièces prisées par la Gen Z et la Gen Y.

Elles se caractérisent par des semelles surdimensionnées et se déclinent dans une multitude de coloris, de motifs et de styles.

Une angoisse. Et pourtant, elles sont partout, des modèles proposés par la fast fashion à ceux mis en vente par les plus grandes maisons de luxe.

Dans la même veine, on a pu compter sur le retour des Crocs, ces chaussures moches par excellence (et par essence), qui font un carton depuis plusieurs mois. Deux salles, deux ambiances. Et pourtant, on miserait bien un billet sur le fait qu'au moins un de ces deux modèles est soigneusement rangé dans un recoin de votre home sweet home.

Une doudoune sans manches ou une polaire

3 images
Une doudoune sans manches ou une polaire. © Colin Hawkins

Vous connaissez forcément quelqu'un qui connaît quelqu'un qui a une doudoune sans manches, voire une polaire (oui, carrément). Enfin ça, c'est pour les discussions en société. En réalité, vous avez forcément une doudoune sans manches et/ou une polaire dans votre dressing. Ne cherchez pas à changer de sujet, le contraire est impossible.

Le truc, c'est qu'il y a celles et ceux qui assument (et ils sont peu nombreux) et les autres.

Ce sont des pièces ringardes mais qui tiennent chaud et réconfortent.

D'autant plus qu'elles nous ont bien facilité la vie en plein confinement, quand il fallait aérer son intérieur mille fois par jour alors que les températures flirtaient avec le zéro à l'extérieur.

Ne nous cachons plus et assumons : nous avons tous au moins une pièce moche, ringarde, kitsch dont nous ne nous séparerions pour rien au monde !