Boudée par les hommes, la cravate débarque dans le dressing des femmes

Boudée par les hommes, la cravate débarque dans le dressing des femmes.
Boudée par les hommes, la cravate débarque dans le dressing des femmes. - © Westend61 - Getty Images/Westend61

La pandémie de Covid-19 a rebattu les cartes dans l'industrie de la mode au point de chambouler les modes de consommation aussi bien que les tendances et inspirations du moment. Si les hommes ont profité de la généralisation du télétravail pour faire tomber la cravate et arborer un look moins strict, les femmes font le chemin inverse arborant fièrement cet accessoire aussi culte que sophistiqué.

La mode est un éternel recommencement ! Si elles ne semblent pas si loin que ça (à peine deux décennies), les années 2000 semblent revenir sur le devant de la scène de bien des façons.

Dernier accessoire en date à faire son grand retour : la cravate. Mais elle vient cette fois apporter une touche sophistiquée au look des femmes, les hommes la délaissant clairement depuis le début de la pandémie mondiale.

Star des années 2000

Si vous êtes fan de la série "Gossip Girl", vous vous souvenez forcément de la cravate qui accessoirisait quasiment quotidiennement la tenue de lycéenne - presque - modèle de Serena van der Woodsen (aka Blake Lively).

Une pièce que des stars de la pop telles que Britney Spears et Christina Aguilera avaient déjà hissée au sommet des tendances quelques années plus tôt.

Le phénomène a été mondial mais s'est progressivement essoufflé au point de disparaître. L'arrivée du sportswear dans la garde-robe féminine a relégué l'accessoire au second plan, redevenant ainsi l'objet fétiche de ces messieurs.

L'émergence du vestiaire non genré

Mais ça, c'était sans compter sur la crise sanitaire, qui a totalement chamboulé notre façon de consommer et de s'habiller. Les confinements et le télétravail ont notamment permis aux hommes de laisser tomber le costard-cravate au profit de tenues plus décontractées.

En parallèle, créateurs et maisons de mode ont commencé, en réponse à une demande croissante, à proposer de plus en plus de vêtements et accessoires non genrés.

Un combo qui nous pousse à s'interroger : la cravate doit-elle encore être considérée comme un accessoire essentiellement masculin ? Rien n'est moins sûr ! On l'a vu lors des derniers défilés, c'est désormais la femme qui porte le costume et une cravate parfaitement nouée.

Entre décontraction et élégance absolue

Exit le look de lycéenne arboré au début des années 2000, la cravate vient désormais accessoiriser une tenue décontractée ou faussement négligée, comme un pantalon et une chemise amples, une tunique XXL et même un short ou un bermuda, version noué ou pas.

Elle peut également accompagner une tenue beaucoup plus sophistiquée comme le tailleur-pantalon ou le costume masculin réinterprété pour la femme. 

De Chanel à Dior en passant par Prada et Gucci, entre autres, mais aussi par des maisons qui jouent souvent la carte de l'excentricité comme Moschino, la cravate semble faire l'unanimité chez les créateurs et les créatrices, qui prouvent qu'elle s'accorde à tous les styles, même grunge ou vintage, et qui l'intègrent même dans certains tops façon trompe-l’œil.

L'accessoire fait déjà l'unanimité chez les personnalités qui l'exhibent avec fierté sur les réseaux sociaux. L'une des dernières en date à l'avoir mis en scène n'est autre que la rappeuse italienne Madame, qui a été immortalisée dans un costume trois pièces Dior en laine écru assorti à une chemise à col et une cravate brodées. Le summum du chic !