Mode : et si vous profitiez du confinement pour vous mettre à la seconde main ?

La seconde main permet de s'habiller responsable tout en faisant des économies.
La seconde main permet de s'habiller responsable tout en faisant des économies. - © Tverdohlib/IStock.com

Vous n'êtes pas obligé de vous tourner vers les Gafa pour peaufiner votre garde-robe pendant cette période de distanciation sociale.

A défaut de pouvoir soutenir les commerces dits "non essentiels" de votre quartier, vous pouvez expérimenter une pratique plus responsable et économique, la seconde main. Les plateformes sont aujourd'hui nombreuses à vous permettre de vous habiller responsable et à moindre coût...

Videdressing, l'offre la plus large

Comment accéder aux dressings d'une multitude de fashion addicts à travers le monde ? La réponse se cache sur cette plateforme qui propose des vêtements pour homme, femme, enfant mais aussi des accessoires en tous genres et même des cosmétiques. Côté authenticité, le site précise avoir développé une technologie qui permet de "détecter les contrefaçons avant leur mise en ligne avec une efficacité de 99,9%". La sélection de marques est assez large, allant d'Adidas à Prada en passant par Rolex, Longchamp, Maje ou encore Sézane.
> videdressing.com

The RealReal, grand luxe

Gucci, Hermès, Dior, Saint Laurent, Van Cleef & Arpels ou encore Off-White comptent parmi les marques proposées sur la plateforme de seconde main américaine. Une version très grand luxe de la revente en ligne en somme, avec des vêtements pour les femmes, les hommes et les enfants mais aussi des bijoux, des sacs, des chaussures et des accessoires.
> therealreal.com

Depop, avant-gardiste

Si vous avez l'impression, au premier abord, qu'il s'agit d'un énième réseau social, Depop est bel et bien une marketplace mode. Pensée pour les plus jeunes, la plateforme permet de vendre et d'acheter des vêtements de marques diverses et variées mais l'expérience est plus fun et ludique sur l'application dédiée, qui permet même de "rencontrer" les vendeurs en proposant des liens vers leurs réseaux sociaux. Il est également possible de "liker" des vêtements et des profils, d'enregistrer des pièces pour un achat futur ou de les partager. Une façon 2.0 de faire des économies tout en réduisant son impact sur la planète.
> depop.com

Vestiaire Collective, la mode sophistiquée

Si vous recherchez des vêtements pointus à moindre coût, il s'agit de la plateforme de seconde main idéale. Prêt-à-porter homme et femme, chaussures, maroquinerie, accessoires, bijoux : c'est une offre complète que propose Vestiaire Collective pour les amateurs de pièces de créateurs. Et la plateforme s'associe très souvent avec des stylistes ou personnalités publiques pour des opérations ponctuelles afin de vous permettre de dénicher des créations tout droit sorties de leur garde-robe. Il est possible d'acheter comme de vendre et chaque vêtement ou accessoire est contrôlé et authentifié par une équipe d'experts : de quoi se lancer les yeux fermés !
> vestiairecollective.com

Label Emmaüs, le plus engagé

Vous ne le savez peut-être pas mais Emmaüs propose également des vêtements et accessoires de seconde main et c'est une véritable mine d'or pour les amateurs de fripes. Outre les bienfaits pour la planète et pour votre portefeuille, il s'agit également d'un achat solidaire destiné à soutenir, entre autres, des salariés en insertion. Non contente de proposer des vêtements, la plateforme met aussi en vente de la décoration, de l'électroménager, des jouets ou encore des livres.
> label-emmaus.co