Vinnie Woolston: le mannequin qui fait tourner la tête des marques (et pas que)

Vinnie Woolston, au centre, prend la pose aux côtés de George Barnett, Matthew Bell et David Agbodji pour la campagne automne-hiver 2016 de Mango Man.
Vinnie Woolston, au centre, prend la pose aux côtés de George Barnett, Matthew Bell et David Agbodji pour la campagne automne-hiver 2016 de Mango Man. - © Gregory Harris pour Mango Man.

Mango Man vient de lever le voile sur sa campagne automne-hiver 2016, faisant appel, non pas à un, mais à quatre visages masculins. Les mannequins de renommée internationale George Barnett, Matthew Bell et David Agbodji ont été enrôlés pour la saison, aux côtés du Néo-Zélandais Vinnie Woolston, nouvelle coqueluche des marques. Retour sur le parcours de ce brun ténébreux dont la carrière s'envole.


Regard océan, brun, viril, authentique et charismatique, le mannequin néo-zélandais Vinnie Woolston est parvenu à conquérir en quelques années seulement le cœur des marques de mode et de cosmétiques. Et pas n'importe lesquelles, puisque le jeune homme tatoué s'est fait remarquer par la prestigieuse maison Yves Saint Laurent, devenant début 2015 l'égérie du parfum "La Nuit de l'Homme". Un statut que de nombreux modèles convoitent sans jamais l'obtenir.

Un mannequin rock

Vinnie Woolston n'en est pas à ses débuts quand il devient en 2015 le visage du parfum phare d'Yves Saint Laurent. Cela fait même déjà plusieurs années que le trentenaire prend la pose pour des marques comme Replay, Tommy Hilfiger, H&M, Strellson, Diesel, ou encore Allsaints.

Passionné de skate, le Néo-Zélandais travaille d'ailleurs dans un magasin dédié aux sports de glisse lorsqu'il est repéré par la profession. Sa belle gueule et son corps musclé permettent à sa carrière de décoller, mais ce ténébreux a quelque chose en plus. Son côté rock, libre, mystérieux, lui ouvre les portes des plus grandes maisons, comme celle d'Yves Saint Laurent où il succède à Vincent Cassel et Garrett Hedlund (rien que ça).

Contrairement aux nouvelles générations de mannequins en vogue - hommes et femmes confondus - Vinnie Woolston n'est pas omniprésent sur les réseaux sociaux, loin de là. Le public n'en sait que très peu sur sa vie privée, et cela renforce son côté rebelle. Un bon point pour les marques également, puisque le trentenaire n'est pas du genre à faire des vagues.

La marque Mango Man présente aujourd'hui sa campagne automne-hiver pour laquelle Vinnie prend la pose aux côtés des mannequins George Barnett, Matthew Bell et David Agbodji. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la griffe s'associe au Néo-Zélandais. Réalisée par Gregory Harris à New York, cette nouvelle campagne met en avant les trois inspirations de la saison : New Tailored, Military Utility et Urban Leisure.