Une campagne publicitaire avec des corps naturels... enfin !

Desigual, leurs fringues, on aime ou on aime pas. Mais sur ce coup-ci, ils sont irréprochables. Gorgé de "Body positivism", la nouvelle tendance qui prône (à raison) l'acceptation de son corps tel qu'il est, cette campagne met en avant la jeune mannequin britannique Charli Howard. Voyez plutôt.

On vous avait déjà parlé de cette tendance à laquelle pas mal d'icônes de beauté ont déjà succombé, le body positivism, mais on ne l'avait jamais vue appliquée à une vraie campagne de mode. 

La marque Desigual a donc choisi la jeune Charli Howard pour incarner sa campagne d'été en raison de son implication et de son militantisme en faveur de l'acceptation de soi. La demoiselle a été virée de son agence de mannequin parce que sa taille 34 était jugée trop importante et trop grosse pour continuer de fouler les catwalks... une aberration, une honte, un phénomène contre-nature qui ne laisse la place qu'à des dérives alimentaires pour descendre au-delà de ce chiffre. 

C'est pourquoi la demoiselle a créé un projet, @AllWomanProject qui rassemble des images et des petits dictons mettant en scène des corps de femmes tels qu'ils le sont vraiment afin de les réconcilier avec le naturel. 

Pour en revenir à notre campagne, nous vous laissons admirer la mauvaise circulation sanguine, la cellulite (il y en a peu, c'est vrai), les plis disgracieux sous les aisselles de la demoiselle, mais aussi les nouvelles tendances de la marque, si vous aimez...