Que penser de la dernière pub de Marion Cotillard ?

Marion Cotillard pousse la chansonnette et fait des pas de bourrée pour une pub Dior.
3 images
Marion Cotillard pousse la chansonnette et fait des pas de bourrée pour une pub Dior. - © Dior

C’est la vidéo du moment, voire de la semaine : Marion Cotillard habillée en Raf Simons poussant la chansonnette sur une orchestration du groupe anglais Metronomy. Alors, on pouffe ou on overlike ? On a essayé de trancher.

Pourquoi pouffer ?

  > Parce que Marion Cotillard a beau faire des étincelles au cinéma, elle fait plutôt l’effet d’un pétard mouillé quand elle danse. Quand on sait pas, on ne prétend pas savoir faire. Ou alors on le fait au second degré. 

  > Parce que les ficelles de la mise en scène et de la production sont aussi grosses que des cordes d’amarrage. Il n’y a aucune spontanéité, fluidité, cohérence entre les gestes enchainés. On la voit même presque compter et calculer les pas qu’elle doit faire dans sa tête (" Là je fais 3 pas lents, je m’arrête puis j’enchaîne 7 pas rapides, je m’agenouille et je fais trempette avec mes phalanges… "). Bref, tout est beaucoup trop rigide et manque de consistance.

  > Parce qu’on ne saisit toujours pas le sens de cette vidéo ni de ces bonds (ou ricochets) qu’elle fait sur l’eau.

  > Parce qu’on ne peut s’empêcher de penser qu’à l’image de ses petites collègues comme Mélanie Laurent, Sandrine Kiberlain ou Claire Keim, on va devoir se farcir un futur album un peu fade d’une énième chanteuse qui a voulu exister en dehors des plateaux.

  > Parce qu’elle balance violemment des pompes hors de prix (pour lesquelles beau nombre d’entre-nous vendrait sa mère pour les avoir) sur le gazon. Et ça madame, c’est intolérable !

 

Pourquoi liker ?

> Parce que le décor, le lieu de tournage et la vue sont juste " WAW ". Le tout flatte la rétine des amateurs d’architecture et de design.

> Parce que la petite combi noire Dior dessinée par Raf Simons est juste parfaite. Simple, joliment coupée, sexy tout en restant classe… la quintessence du luxe.

> Parce que les envolées sonores de Metronomy tombent dans l’oreille comme une rivière ou 3 rangs de perles sur un coussin de soie.

> Parce qu’on aime la presque " no make-up attitude " de Marion, qui nous prouve et démontre qu’une femme peut aussi être belle et remarquable en affichant un teint diaphane, des yeux nus et en soulignant juste la bouche de vermillon. Pas besoin de se charger les yeux ni le teint pour révéler le sex appeal d’une demoiselle.

Bref, vous l’aurez compris, dans cette vidéo, il y a à boire et à manger et nous n’avons toujours pas tranché. Le mieux est de vous faire votre propre avis. Ça tombe bien, on vous l’a collée ci-dessous !

 

Florence Frans