New York Fashion Week : une cinquième journée entre chic et romantisme

Zero + Maria Cornejo a dévoilé une collection chic et urbaine, déclinée dans une palette relativement discrète faite de couleurs naturelles. New York, le 10 septembre 2018.
2 images
Zero + Maria Cornejo a dévoilé une collection chic et urbaine, déclinée dans une palette relativement discrète faite de couleurs naturelles. New York, le 10 septembre 2018. - © Angela Weis /AFP

Nouvelle journée de Fashion Week à New York hier, lundi 10 septembre, avec les shows attendus de Zimmermann, Carolina Herrera, Dennis Basso, Anna Sui, ou encore Zero + Maria Cornejo.

Les couleurs vibrantes vues au cours des premiers jours ont laissé place à des teintes plus sages, ornant des pièces à la fois chic et romantiques, agrémentées, chez certains créateurs, d'une touche de folie.

Carolina Herrera

Wes Gordon a insufflé une dose de fraîcheur sur la nouvelle collection de la maison Carolina Herrera, misant clairement sur un style chic, parfois romantique et bohème. Les imprimés sont légion, avec une multitude de carreaux, de pois, et surtout de fleurs, en versions classique et XXL, épousant à merveille les robes maxi et les robes courtes aux manches bouffantes. Les bottes blanches ornées de fleurs devraient tout particulièrement faire sensation dans les mois à venir.

Dennis Basso

Le créateur Dennis Basso a dévoilé une collection presque royale, pleine de chic et de grâce, dominée par des robes toutes plus élégantes les une que les autres, qu'elles soient destinées à la journée ou aux soirées estivales. Si le défilé s'est ouvert sur un pyjama, agrémenté d'un masque pour dormir, il s'est en revanche refermé sur une panoplie de robes déclinées en noir et blanc, majestueuses. Le tout présenté sous le regard bienveillant de Mary J. Blige, invitée d'exception de ce défilé.

Anna Sui

La célèbre créatrice a fait voyager ses invités pour le printemps-été 2019, sur différents continents mais aussi à travers plusieurs décennies. Les couleurs sont éclatantes, les imprimés sont légion et les paillettes et les franges apportent une touche fantaisiste à certaines silhouettes. La collection, qui semble être influencée par une multitude de références, fait également la part belle aux caftans, revisités de nombreuses façons.