Monki lance une collection upcyclée en édition limitée

Le processus de production de cette collection est expliqué dans une méthode simple en 5 étapes. Dans un premier temps, les restes de denim en coton bio sont sélectionnés à la main par l’équipe de production. Le nouveau patron est ensuite découpé sur les restes de vêtements. Les pièces sont assemblées pour créer un nouveau vêtement upcyclé unique. Et enfin, les vêtements sont lavés avec un processus écologique, sans ajout de nouvelle teinture !

2 images
Monki lance une collection upcyclée en édition limitée © Tous droits réservés

Le nom de cette collection fait directement référence à l’upcylcing, un concept de plus en plus connu et utilisé dans la mode. Il signifie non seulement réutiliser, mais aussi reconvertir. L’upcycling constitue une façon créative et innovante de donner une nouvelle vie aux textiles qui auraient sinon finis dans une décharge, tout en favorisant une nouvelle société circulaire, ce dont le public a envie et réclame de plus en plus.

"Nous adorons la mode et notre planète et devons donc nous transformer et transformer l’industrie pour nous inscrire dans un monde durable" déclare Jenny Fagerlin, Responsable mondiale du développement durable chez Monki. "Cette collection est un petit pas dans notre cheminement pour adopter une économie plus circulaire. J’espère que vous l’apprécierez autant que nous !"

La collection capsule se compose de trois pièces essentielles : un jean Yoko, une veste nouée à la taille et un sac en toile. Tous les articles sont réalisés en patchwork, mélangeant différents denims bio. Quand on sait qu’un jeans pollue 10.000 litres d’eau pour être confectionné, il est grand temps de recycler tous ces vêtements !