Merci Raymond lance une première collection de vêtements au profit de la biodiversité urbaine

Les premières sneakers de Merci Raymond.
2 images
Les premières sneakers de Merci Raymond. - © Courtesy of Merci Raymond

La société spécialisée dans la végétalisation des villes Merci Raymond ajoute une nouvelle corde à son arc en proposant pour la toute première fois une collection de vêtements et de chaussures. Une initiative militante puisque les pièces issues de la collection "Merci Raymond à la maison" permettront de financer des projets en faveur d'une plus grande biodiversité urbaine.

Voilà déjà 5 ans que Merci Raymond s'emploie à réenchanter les villes via de nombreux projets de végétalisation urbaine, tout en sensibilisant les citoyens aux bienfaits du green dans les espaces urbains.

L'entreprise va encore un peu plus loin cette année, en plein confinement, avec le lancement de la collection "Merci Raymond à la maison", qui regroupe des objets green et surtout du prêt-à-porter. Une première pour la start-up.

Le roi de la végétalisation urbaine se lance dans le vêtement militant

Certaines des pièces de la collection sont vendues à l'unité, via un système de précommande, tandis que d'autres sont disponibles via des kits spécifiques. Le "Kit du Jardinier Urbain" comprend, par exemple, un pot, un t-shirt flanqué du slogan militant "Carotte locale" ou encore un mini-ficus.

Outre ces kits, la collection se compose également de vêtements, parmi lesquels une veste de travail pour les jardiniers urbains, un tablier et surtout des sneakers AirRaymond. Le tout conçu en partenariat avec des marques et des artisans français engagés avec un impact moindre sur la planète.

Merci Raymond fait savoir que l'intégralité des bénéfices de la vente de la collection sera réinvestie dans des initiatives de végétalisation urbaine. La première mise en place ? La végétalisation des toits des écoles Faidherbe et Saint-Bernard (Paris XIe) sur lesquels ont été installés des jardins pédagogiques.