Le château de Versailles se met à l'upcycling avec des sneakers en tissu précieux !

Le château de Versailles s’engage pour une mode plus responsable en proposant une première collection de sneakers conçue à partir des tissus utilisés pour la scénographie de l’exposition "Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil", présentée en mai dernier dans l’enceinte du célèbre château français.

Les acteurs de la mode ne sont pas les seuls à recourir à l’upcyling pour créer des accessoires moins néfastes pour la planète.

Une paire de sneakers composée à partir d’un tissu précieux recyclé. Un lancement inattendu, mais c’est pourtant ce que propose le château de Versailles à quelques jours de la rentrée. L’ancienne résidence de nombreux rois de France a choisi de mettre à l’honneur les centaines de métrages de tissu utilisées pour la scénographie d’une exposition récente, "Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil", qui se sont révélés utilisables après le démontage de la manifestation.

Et il ne s’agit pas de n’importe quel tissu, puisque celui-ci a été conçu avec la maison vénitienne Rubelli, connue pour son savoir-faire autant que pour la qualité de ses tissus décoratifs. Le modèle choisi pour l’exposition au château de Versailles a par ailleurs été fabriqué au fil d’or ; ce que ne manqueront pas d’apprécier les amateurs de sneakers qui pourront se procurer ce modèle inédit.

Cette paire de baskets basses est le fruit d’une collaboration avec la marque française Le Lissier, qui s’emploie déjà au quotidien à concevoir des sneakers à partir de différents tissus recyclés. Le modèle présenté par le château de Versailles se démarque par son bleu profond agrémenté de touches dorées, en parfaite adéquation avec les lacets.

Le monument historique français ne s’arrête pas là, puisqu’il propose également, en collaboration avec Gaëlle Constantini, toute une collection d’accessoires de pique-nique et d’objets de décoration pour la maison. Toujours à partir du fameux tissu recyclé, bien sûr. Il n’y a pour le moment aucune date de lancement annoncée, mais le château précise que les deux collections seront "bientôt disponibles en précommande" sur sa boutique en ligne.