"La mode, ça va être de cesser d'acheter du neuf" selon Virgil Abloh

"La mode, ça va être de cesser d'acheter du neuf" selon Virgil Abloh
"La mode, ça va être de cesser d'acheter du neuf" selon Virgil Abloh - © ANGELA WEISS - AFP

Il est directeur de création chez Louis Vuitton Hommes et il pense que le recyclage fera bientôt partie intégrante de la mode.

On connaissait déjà les friperies qui sont passées d’une mauvaise réputation (pour les pauvres) à une grande popularité (stylé, écologique, etc). Mais ce qu’on ne savait pas, c’est l’idée de certaines stars du secteur de la mode de changer leurs modes de production et de potentiellement s’adapter à un marché qui ne vise plus la quantité mais bien la qualité et le recyclage.

C’est dans une interview donnée au site britannique Dazed que le créateur de 39 ans, Virgil Abloh, a émis son opinion sur la mode en général et le Streetwear en particulier. Selon lui, cette tendance est vouée à disparaître dans les années qui viennent.

"A mon sens, combien de t-shirts en plus pouvons-nous encore posséder, combien de pull à capuches, de baskets ?".

Et de rebondir sur le vintage qui, selon lui est l’avenir de notre mode de consommation fashion. Comme il le dit si bien, "il y a tant de vêtements beaux et cool dans les magasins vintage et il faut juste savoir les porter". Il pense notamment que "la mode va s’éloigner de l’achat de nouveaux vêtements pour devenir plutôt une recherche dans nos archives (nos armoires ndlr)".

Si les créateurs se mettent à penser qu’un nouveau mode de consommation est possible et même envisageable, peut-être qu’une vraie révolution de la mode est en route ! On est encore loin du résultat attendu par de nombreux jeunes et moins jeunes d’arrêter la surconsommation et le gaspillage mais le changement des mentalités est souvent la première étape pour arrêter de brûler les invendus ou de faire venir des millions de t-shirts blancs par avion depuis la Chine.