L'ex-détenu Jeremy Meeks prend la pose pour Philipp Plein

Jeremy Meeks est au centre de la campagne automne-hiver 2017 de Philipp Plein.
2 images
Jeremy Meeks est au centre de la campagne automne-hiver 2017 de Philipp Plein. - © Courtesy of Philipp Plein

La créateur allemand Philipp Plein présente, ce vendredi 9 juin, sa campagne automne-hiver 2017-2018, centrée sur la diversité et l'esprit new-yorkais. Pour incarner ces valeurs, la maison a fait appel à l'ex-détenu Jeremy Meeks, devenu une véritable star des réseaux sociaux.

La campagne automne-hiver 2017 de Philipp Plein s'inspire directement du défilé new-yorkais de la maison, présenté en février dernier à New York. Il s'agit d'une ode à l'esprit singulier de la Grosse Pomme, mais également à la diversité, à la force et à l'individualité.

Pour incarner cette nouvelle collection, la marque a fait appel à Geron McKinley, Amandine Renard, Amilna Estevao, Avie Acosta et Jeremy Meeks, l'ancien détenu devenu mannequin grâce à une photo postée sur la toile. Pour rappel, Jeremy Meeks a fait ses débuts à la Fashion Week en février dernier pour le défilé automne-hiver 2017 de... Philipp Plein.

La campagne prend la forme d'un collage d'images très audacieux, réalisé en collaboration avec l'artiste graphique Joerg Zuber, à partir de photos prises pendant le défilé de la maison à New York, sur les podiums et en coulisses. Une façon de mettre en lumière la diversité et de montrer que New York brise toutes les barrières, que les habitants viennent du Bronx, du Queens, de Chelsea ou de l'Upper East Side.

Dans le même esprit, la collection fait la part belle aux T-shirts, manteaux, robes et accessoires à messages. On peut notamment lire "Neighborhood Kings" et "I Love New York", et découvrir plusieurs interprétations du drapeau américain.