Zoom sur 3 marques d'accessoires belges

Komono, Véronique Mergeay, Céline D'Aoust : zoom sur 3 marques d'accessoires belges
4 images
Komono, Véronique Mergeay, Céline D'Aoust : zoom sur 3 marques d'accessoires belges - © Tous droits réservés

Parce que notre pays regorge de talents, d'entrepreneurs et d'artisans compétents dans l'univers de la mode, nous nous sommes intéressés à trois d'entre-eux, dont la réputation dépasse nos frontières. Et c'est entièrement mérité.

Au fil des années, notre pays s'est bâti une solide réputation de faiseurs de talents dans le milieu de la mode. Mais que serait le style sans les accessoires, qui le soutiennent et ponctuent une silhouette ? C'est pourquoi nous nous sommes faufilées au coeur des ateliers de Komono, Céline d'Aoust et Véronique Mergeay. Ils nous racontent leur parcours, comment ils créent leurs accessoires et ce qu'ils veulent communiquer comme message au travers de leurs créations. 


1. KOMONO
Crée par Anton Janssens et Raf Maes en 2009, cette marque de lunettes et de montres cartonne en Flandres et de plus en plus en Wallonie ainsi qu'à travers le monde. Lors d'une rencontre avec Anton Janssens, il nous a raconté que Komono (qui veut dire "petites choses" en japonais) est née d'une passion pour les montres, les lunettes et d'une volonté d'entreprendre vitale. Avec son partenaire, il avait envie d'offrir aux gens une expérience de luxe à un prix abordable, de leur faire comprendre que c'est avant tout une sensation, un feeling et n'a rien avoir avec le prix de l'étiquette. Pour Anton, l'élégance naît de l'association de certains codes (sobriété, intemporalité, cohérence...) et doit être accessible par tous. C'est avec cette approche qu'ils conçoivent leurs créations. 
Les deux entrepreneurs misent donc tout sur l'âme, l'esprit qui émane de la marque, de leur produits et préfèrent offrir un concept plutôt que le dernier style à la mode. Après les lunettes solaires et les montres, Komono s'est lancé dans les lunettes optiques en 2016. De quoi compléter la gamme avec style, et toujours à des prix plus que raisonnables. 

2. CÉLINE D'AOUST
Raffinées, colorées, lumineuses, précieuses... tels sont les mots qu'évoquent les créations de Céline D'Aoust. Amoureuse des pierres depuis son enfance, elle cumule les voyages en Inde où elle déniche des diamants fascinants, des tourmalines aux nuances incroyables (et qui feront sa marque de fabrique à partir de 2009). Dans son studio rue Franz Merjay à Bruxelles, elle imagine des bijoux inspirés de la nature mais aussi de la symbolique même de la pierre qu'elle s'apprête à mettre en valeur. Elle gorge ensuite le tout de soleil, d'élégance pour ensuite nous livrer une oeuvre pure et d'une finesse incroyable. Une fois le dessin terminé, elle s'envole pour Jaipur afin de concrétiser le tout grâce au savoir-faire ancestral des artisans indiens, qui maîtrisent à merveilles leurs outils rudimentaires. C'est d'ailleurs assez paradoxal que des choses aussi précieuses prennent forme au creux de mains caleuses, sur des établis de vieux bois. 
Acquérir un bijoux Céline d'Aoust, c'est s'engager à le traiter aussi délicatement que son aspect l'évoque pour qu'il puisse conserver tout son pouvoir et nous éclabousser de lumière durant des années encore... 

3. VERONIQUE MERGEAY
Styliste de formation, Véronique Mergeay a peaufiné son art en passant par des maisons comme Daniel Hechter, Princesse Tam-Tam ou encore Natan. Elle a grandi dans l'univers de la mode grâce à une maman couturière et a pris conscience en étant jeune que le luxe vient de la finesse des créations, de l'esprit qu'on y injecte, du fait main, des couleurs et du travail des artisans. Et c'est en 2010 qu'elle créa sa marque d'accessoires et de vêtements portant son nom.

Justement, en parlant de couleurs, il y en a qui sont récurrentes chez Véronique Mergeay, et qui reviennent de saisons en saisons : le vert amande et le vermillon, parce qu'elles symbolisent pour elle l'amour et la générosité, les deux fils conducteurs de sa vie.