Giselle Norman et Sarah Dahl, nouvelles reines des podiums

Giselle Norman est l'un des deux mannequins à avoir le plus défilé pour la saison automne-hiver 2019. Ici pour Chanel au Grand Palais à Paris
Giselle Norman est l'un des deux mannequins à avoir le plus défilé pour la saison automne-hiver 2019. Ici pour Chanel au Grand Palais à Paris - © FRANCOIS GUILLOT/AFP

Une semaine après la fin de la Fashion Week, l'heure est au bilan. Quelle est la nouvelle reine des podiums pour la saison automne-hiver 2019-2020? Quels sont les mannequins qui se sont distingués lors de ce mois entièrement dédié à la mode? Quelles sont les tops qui ont déserté les podiums? Réponse.

 

Si l'on ne prend en compte que les défilés liés aux collections automne-hiver 2019-2020, il n'y a pas une mais deux tops modèles qui sortent du lot cette saison: Giselle Norman et Sarah Dahl. Les deux jeunes femmes comptent pas moins de 38 défilés à leur actif (un véritable marathon de la mode) selon les données publiées par le site spécialisé www.models.com.

 

Giselle Norman, qui avait déjà fait sensation lors de ses débuts sur les podiums il y a tout juste un an, était sous le feu des projecteurs durant cette nouvelle Fashion Week. Avec 38 défilés dédiés à la saison automne-hiver 2019-2020, la Britannique peut se targuer d'avoir tapé dans l’œil des plus grandes maisons de mode dont Louis Vuitton, Chanel, Valentino, Versace, Fendi ou encore Coach. Elle a également eu l'honneur d'ouvrir le show de Nina Ricci et de clôturer ceux de Mary Katrantzou et de Philosophy di Lorenzo Serafini.

Disposant de plus d'expérience, Sarah Dahl a également eu le privilège de participer à 38 défilés à New York, Londres, Milan, et Paris, cette saison. La blonde au regard azur s'est également illustrée sur les podiums de Chanel et Louis Vuitton à Paris, et a aussi mis en lumière les collections de Givenchy, Dior, Etro, Max Mara, Victoria Beckham, ou encore Michael Kors. Deux maisons ont convié la jeune femme à ouvrir leur défilé: Hermès et Altuzarra.

A noter également la percée de la jeune Française Cyrielle Lalande, qui a elle aussi fait ses premiers pas sur les podiums il y a tout juste une année. Cette brune d'un naturel presque déconcertant a eu l'opportunité de défiler pour les maisons Giambattista Valli, Loewe, Missoni, Versace, Prada, J.W. Anderson, ou encore Tory Burch. Elle a également ouvert et clôturé les shows des maisons Coach et Paco Rabanne, respectivement.

 

Quid des mannequins stars? Les sœurs Hadid, Gigi et Bella, font toujours partie des tops modèles les plus adulées et suivies durant la Fashion Week, faisant sensation à chacune de leur apparition. La première a défilé à dix reprises cette saison avec une ouverture (Michael Kors) et une clôture (Fendi) tandis que la seconde s'est illustrée sur dix-huit podiums avec une ouverture (Philosophy di Lorenzo Serafini) et deux clôtures (Redemption et Off-White).

De son côté, Kaia Gerber continue tranquillement son ascension, faisant clairement l'unanimité auprès des créateurs et grandes maisons. A seulement 17 ans, la fille de Cindy Crawford a mis sa silhouette au service de vingt-et-une marques de luxe, dont Chanel, Chloé, Saint Laurent, Stella McCartney, Fendi, Max Mara, Coach, Longchamp, Marc Jacobs, ou encore Prada. Elle a d'ailleurs ouvert les défilés de Moschino et Anna Sui, et fermé ceux d'Isabel Marant, Lanvin, Anna Sui, et R13.