Et si vous restauriez vos vêtements usés au lieu de les jeter ?

Réparer ses vêtements permet de réduire le gaspillage, et de faire des économies.
2 images
Réparer ses vêtements permet de réduire le gaspillage, et de faire des économies. - © Image Source / IStock.com

Nombreux sont ceux qui ont déjà fait le choix de la seconde main ou d'une garde-robe plus responsable, mais avez-vous pensé à restaurer vos vêtements usés ? Ce geste éco-friendly qui ne date pourtant pas d'hier tend à revenir sur le devant de la scène pour limiter la surconsommation et les déchets textiles.

Un pull bêtement troué, un talon arraché, ou un sac usé avec le temps… Il n'y a pas si longtemps, certains de ces vêtements et accessoires filaient tout droit chez nos grands-mères préférées - ou chez le cordonnier - en vue d'une restauration en bonne et due forme, ou d'une réparation façon système D qui faisait malgré tout l'unanimité.

Le fameux patch sur votre jean d'enfant, vous vous en souvenez ? Loin de faire des adeptes dans un premier temps, il est devenu une référence en matière de mode au point d'être décliné sur les collections des plus grandes maisons. Et accessoirement, il permettait de ne pas envoyer valser ce jean que vous aimiez tant !

Un geste éco-friendly sur le retour

Cette volonté de vouloir garder nos vêtements le plus longtemps possible s'est estompée au fil des années, au point de disparaître face au désir - et à la praticité ? - de jeter pour se procurer du neuf. Résultat ? Une garde-robe bien remplie, et souvent majoritairement inutilisée, et des déchets textiles qui n'ont cessé de s'accumuler au fil des années.

En Belgique, le total des déchets textiles générés chez nous (pour 2016, les derniers chiffres disponibles) s’élève bien à 169.949 tonnes, soit environ 15 kg par personne. Pourtant, seule une infime partie est recyclée puis revalorisée; montrant l'impact d'une telle consommation sur l'environnement.

Si trier, revendre, ou donner ses vêtements en vue de leur offrir une seconde vie semble une solution adéquate, les restaurer vous permettrait non seulement de faire un geste pour la planète mais aussi de penser à votre porte-monnaie.


Lire aussi : Objectif zéro déchet dans la chambre et le dressing : les astuces durables


Ce sont d'ailleurs ces deux critères, amplifiés par la crise sanitaire et économique, qui pourraient rapidement faire changer les mentalités et redorer le blason des services de réparation de vêtements et de souliers.

D'après des chiffres de l'organisme britannique Waste & Resources Action Programme (WRAP), prolonger la durée de vie des vêtements de neuf mois supplémentaires permettrait de réduire l'empreinte carbone d'environ 20 à 30%, alors on s'y met ? 

Des solutions pour tous les budgets

Les services de réparation sont de plus en plus nombreux dans l'univers de la mode, mais pas uniquement. En témoignent la multiplication des Repair Cafés, ces ateliers de réparations collaboratifs qui permettent de redonner vie à tout type d'objets, mais également des ateliers de couture, toujours plus nombreux. Une tendance bien aidée par le confinement, qui a montré que le DIY avait encore de beaux jours devant lui. Des marques et enseignes ont également fait le choix de proposer leurs propres services pour prolonger la vie de ces vêtements auxquels vous ne parvenez pas à renoncer.

Si fast fashion et durabilité ne vont généralement pas de pair, force est de constater que l'enseigne H&M fait partie des pionniers en matière de services d'entretien et de réparation.

Il y a plus de deux ans, le géant suédois lançait Take Care, un espace physique entièrement dédié à la customisation, la réparation et l'entretien des vêtements. Les clients de l'enseigne peuvent désormais trouver sur le site internet une foule de conseils pour recoudre un bouton, repriser un accro, ou encore faire un ourlet.


Lire aussi : Confinement : et si vous vous mettiez à la couture ?


 

De son côté, la marque Veja, connue pour ses nombreux engagements en faveur de l'environnement, a récemment ouvert un espace de réparation au cœur de Darwin à Bordeaux. Le principe est assez simple, puisqu'il s'agit de nettoyer, réparer et recycler ses anciennes paires de baskets pour participer à la réduction des déchets.

Patagonia, Weston, ou encore Schott NYC, font partie des marques qui proposent ces services quand d'autres, comme L'atelier 23/11, The Restory, ou Clothes Doctor, pour ne citer qu'elles, se consacrent entièrement à la restauration de sacs, chaussures, ou vêtements. Et lorsque ce n'est pas le cas, des griffes ont mis au point des kits pour vous faciliter la tâche.

Et pour les novices qui paniquent à l'idée de se lancer, le confinement a donné vie à une multitude de tutoriels en ligne entièrement consacrés à l'entretien et la restauration de vos vêtements.