Et si on passait (définitivement) aux sneakers vegan ?

Les sneakers en cuir de pomme de la marque CAVAL.
Les sneakers en cuir de pomme de la marque CAVAL. - © Courtesy of CAVAL

Pourquoi acheter des sneakers en cuir quand on peut se procurer des baskets qui prennent autant en compte le bien-être animal que le respect de la planète ?

Les arguments en défaveur des chaussures vegan sont nombreux : trop chères, moins esthétiques, pas tendance. Mais est-ce forcément justifié ? On vous prouve que passer aux sneakers vegan ne nuit ni au style ni au porte-monnaie !

Reléguées un temps au rang d’accessoires réservés aux amateurs de sport, les sneakers ont opéré un retour en force il y a plusieurs années pour devenir incontournables, tant pour les fashion addicts que pour celles et ceux qui n’avaient pas spécialement d’affinités avec le monde de la mode. Il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte du phénomène : tout le monde en porte. À tel point que les géants du sport comme Adidas, Reebok, ou Nike multiplient les lancements et rééditent même des modèles datant des années 70, 80, et 90.

Un véritable raz-de-marée qui ne semble pas s’essouffler, bien au contraire. Une chose pourrait toutefois changer la donne : l’intérêt grandissant des consommateurs pour le bien-être animal et peut-être davantage encore pour le respect de l’environnement. Et le cuir, la matière reine des sneakers, n’est pas franchement un exemple en la matière… à moins d’opter pour des modèles vegan.
 

Quelles alternatives au cuir animal ?

Contrairement à ce que certains peuvent penser, il est possible de contribuer au bien-être animal sans abandonner totalement le cuir. Il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives vegan – matières synthétiques, végétales, ou recyclées – qui offrent la possibilité de porter des sneakers tout en œuvrant pour la cause animale.

Des marques comme Veja, TOMS, Yatay ou Subtle, proposent d’ores et déjà une multitude de modèles vegan pour hommes, femmes, voire enfants, qui présentent également l’avantage d’être respectueux de l’environnement. Deux causes auxquelles le public est de plus en plus sensible. Parmi les matières les plus utilisées pour pallier le cuir animal figurent le coton recyclé, le C.W.L – un matériau biosourcé, ou encore les fibres de certains fruits comme l’ananas.

La marque CAVAL, jusqu’alors connue pour ses baskets dépareillées, a frappé fort au premier semestre de l’année 2020 en proposant une première collection de sneakers en cuir de pomme. Visant à réduire son impact environnemental tout en encourageant le bien-être animal, la marque s’est tournée vers la récupération de déchets de pommes dans la région de Tyrol pour former une nouvelle matière vegan en les combinant avec du PU. En résulte toute une collection de modèles ultra trendy et colorés qui font à coup sûr le bonheur des sneakers addicts.

Il existe également des cuirs créés à base de cactus ou encore de peaux et pépins de raisins. Toute source écologique et responsable est bonne à prendre !

Les marques de sport s’y mettent aussi

Celles et ceux qui pensent encore que les sneakers vegan sont inesthétiques vont vite se rendre compte que bien-être animal et/ou respect de la planète ne riment plus (depuis longtemps) avec disgracieux.

La preuve ? Les marques spécialisées s’y mettent progressivement. Et vous portez d’ailleurs sans doute déjà (sans vous en rendre compte) un modèle 100% végan. Pour vous donner un indice, Nike et Reebok font partie de ces géants du sport qui ont déjà misé sur du synthétique, entre autres. Tommy Hilfiger avait aussi déjà testé les pommes comme alternative au cuir classique. Adidas n’est pas en reste. Après une collab' vegan avec Stella McCartney autour de la Stan Smith, la marque aux trois bandes a lancé sa collection "The Clean Classics" offrant des matériaux recyclés et vegan à ses modèles les plus emblématiques.

"Oui, mais les sneakers véganes et écolo sont super chères". Cet argument est pris et repris par un grand nombre de consommateurs mais est-il vraiment justifié ? En faisant un petit détour sur l’e-shop d’Adidas, on se rend vite compte que le vegan est tout sauf une contrainte pour le porte-monnaie. Les Stan Smith dotées d’une tige vegan sont proposées à 109,95 euros, soit dans la moyenne des tarifs observés pour ce modèle. Les baskets en cuir de pomme de CAVAL sont quant à elles vendues au prix de 139 euros, tandis que la paire V-10 de Veja est en vente au prix de 130 euros. On est bien loin de certains montants exorbitants dépensés par les sneakers addicts…