Automne-hiver 2015-2016 : la fourrure s'invite dans le vestiaire féminin

Automne-hiver 2015-2016 : la fourrure s'invite dans le vestiaire féminin
11 images
Automne-hiver 2015-2016 : la fourrure s'invite dans le vestiaire féminin - © © iStock/Egorr/Mayer George Vladimirovich

La fourrure, qui fait l'objet d'incessants débats et polémiques, fera bien partie des incontournables cette saison. Vraie ou fausse, les créateurs ont en partie jeté leur dévolu sur cette matière noble pour réchauffer les silhouettes cet hiver. Tour d'horizon des pièces en fourrure vues sur les podiums des maisons de couture.

Fourrure de renard, de vison ou encore de lapin : toutes sortes de peaux de bêtes ont défilé sur les catwalks des plus grandes maisons de couture, Fendi en tête, dévoilant les nouvelles tendances de la saison automne-hiver 2015-2016.

Le prêt-à-porter, les accessoires et bien évidemment les manteaux se déclinent tous en fourrure cet hiver, bien que la matière controversée continue d'alimenter les débats. Tous les créateurs n'ont d'ailleurs pas présenté de la vraie fourrure. Stella McCartney, qui défend la cause animale et ne propose ni cuir ni fourrure, a présenté une sélection de pièces en fourrure synthétique, dont des manteaux et des bonnets.

 

La fourrure, de la tête aux pieds

Les manteaux en fourrure restent un classique, et les marques n'ont ni dérogé à cette tradition ni fait dans la dentelle cet hiver. Les femmes pourront porter des manteaux en fourrure version XXL les jours de grands froids. De quoi s'emmitoufler sans craindre les coups de vent.

Marni a ainsi présenté de longs manteaux tout en fourrure, tout comme Fendi, le spécialiste en la matière, qui a imaginé des manteaux ultra-longs recouvrant tout le corps du cou aux pieds. La maison italienne sous la direction artistique de Karl Lagerfeld a d'ailleurs même présenté des chaussures à talon recouvertes de fourrure.

 

Des couleurs franches et flashy

Certaines maisons ont fait le choix de proposer une version moderne et dynamique de la fourrure, en présentant des pièces colorées, voire flashy, très pop. Le jaune, le rouge, le orange et les teintes bronze et argent sont désormais des incontournables en matière de fourrure.

Emilio Pucci voit la fourrure en vert ou rouge, à la fois sensuelle et chic, alors que Just Cavalli et Roberto Cavalli jouent la carte du bicolore, voire du tricolore, pour certains modèles. La fourrure se fait même patchwork chez Saint Laurent, pour un rendu très rock.

 

Les touches de fourrures

Gilets sans manche, écharpes, bonnets, sacs à main ou chaussures : certaines marques se sont contentées d'insérer des touches de fourrure aux silhouettes qui défilaient sur les podiums.

Sonia Rykiel a dévoilé des écharpes en fourrure dans des teintes naturelles et sobres, alors que Shiatzy Chen a glissé de la fourrure, sobre ou colorée, sur une vaste sélection de pièces, que ce soit au niveau des manches, des cols, ou même sur les motifs recouvrant les manteaux. Louis Vuitton a opté pour les sacs à main, dévoilant de petites malles recouvertes de fourrure blanche.

 

RTBF TENDANCE avec AFP