Amma Aburam, la mannequin qui veut mettre fin à la «fast fashion»

La mannequin et blogueuse Amma Aburam désire révolutionner notre manière de consommer le textile. Voici comment.

 

«Les vêtements sont devenus des objets jetables», remarque Amma Aburam. La mannequin pointe les grandes enseignes de la «fast fashion», qui encouragent leurs clients à renouveler sans cesse leur garde-robe. Elle relève notamment les mauvaises conditions des travailleurs de cette industrie mais aussi le lourd impact environnemental qu'elle génère. Parmi ses cibles, un textile de renommée mondiale: le jean. «Pour faire des jeans, on utilise de nombreux produits chimiques qui polluent les cours d'eau», précise-t-elle.

 

Verdir la mode?

Sur son site Internet Style & Sustain, cette blogueuse londonienne présente des marques de mode équitables et promeut une nouvelle manière de consommer nos textiles. Son système est basé sur l'échange, la location et l'achat de vêtements d'occasion. «Je suis convaincue que c'est l'avenir de la mode: une économie circulaire où nous utilisons ce que nous possédons déjà», assure la top-modèle. Elle incite également les consommateurs à acheter des produits locaux pour limiter la pollution liée aux transports et pour s'assurer que le pays producteur respecte le droit des salariés.