Vers la fin du plastique à usage unique à bord des vols Air France et Transavia

La compagnie aérienne vient de s'engager à supprimer 1.300 tonnes de plastique à usage unique utilisé à bord de ses vols.
La compagnie aérienne vient de s'engager à supprimer 1.300 tonnes de plastique à usage unique utilisé à bord de ses vols. - © ERIC PIERMONT/AFP

La compagnie aérienne vient de s'engager à supprimer 1.300 tonnes de plastique à usage unique utilisé à bord de ses vols et ce, d'ici la fin de l'année. Elle ne proposait déjà plus de pailles depuis 2015.

 

Alors que le prochain Salon du Bourget mettra à l'honneur les nouvelles technologies aéronautiques et posera inévitablement la question des futurs enjeux environnementaux qui s'imposent aux acteurs de l'aérien, Air France anticipe l'événement en annonçant remplacer les gobelets en plastique par des contenants en carton remis à ses passagers lors d'un vol. Par ailleurs, ce sont 85 millions de couverts en plastique qui ne seront plus utilisés au profit de pièces fabriquées à partir de matières biosourcées. Les voyageurs recevront désormais des mélangeurs en bois plutôt que des "touillettes" en plastique. 

La compagnie aérienne nationale espère faire l'économie de 1.300 tonnes de plastique d'ici la fin de l'année.

 

Tandis que certaines voix s'élèvent pour dénoncer l'impact environnemental considérable des voyages en avion, le groupe Air France indique avoir réduit de 20% ses émissions de CO2 par passager en 2018 par rapport à 2011. Au lieu de renoncer à voyager, la compagnie propose aux baroudeurs de compenser leur déplacement en participant à un programme prévoyant de faire un geste pour la planète à travers le projet de reforestation "Trip and Tree by AirFrance". 

De son côté, la filiale Transavia a annoncé s'engager dans la même logique en promettant de mettre en place des solutions alternatives et durables. Précisément, les avions vert et blanc ne distribueront plus aux passagers sept millions d'articles en plastique à usage unique. Les sacs seront par exemple remplacés par des contenants en kraft. Transavia vise la suppression de 41 tonnes de plastique par an pour l'ensemble de ses vols.