Vers des voitures à hydrogène capables de rouler jusqu’à 1000 km avec une seule charge

La nouvelle Toyota Mirai vient de battre un record du monde d’autonomie pour une voiture de série, en roulant plus de 1000 km avec une seule charge d’hydrogène. Dans quelques années, ce record pourrait devenir la norme pour ce type de véhicule, au moins en ce qui concerne certains modèles "premium".


Lire aussi : Une voiture à monter soi-même ? Ikea en a rêvé, un étudiant l'a fait (ou presque)


Le sujet des voitures plus green qui ne fonctionne plus au pétrole sont de plus en plus sur le devant de la scène mais la question de l'écologie dépasse le carburant comme ces voitures fabriquées avec de l'acier "vert" pour une production 100% neutre en carbone.

La pile à combustible va révolutionner l’automobile

Cette Toyota Mirai a parcouru une boucle de 1003 kilomètres au départ de Paris, le tout avec une seule charge d’hydrogène. Quatre conducteurs se sont partagé le volant durant cette tentative réussie de record du monde.

Pionnière de sa catégorie, la Mirai est équipée d’un moteur électrique alimenté par une pile à combustible chargée de transformer l’hydrogène en électricité.

Cette nouvelle performance démontre le potentiel de l’hydrogène, qui n’en est finalement qu’à ses débuts.

Ces 1003 kilomètres ont été effectués sur un trajet principalement routier, au sud de Paris, dans le Loir-et-Cher et dans l’Indre-et-Loire. La consommation moyenne d’hydrogène pour l’ensemble du périple s’est élevée à seulement 0,55 g/km, sachant que les trois réservoirs de la Mirai peuvent en contenir 5,6 kg.

Quant à l’hydrogène utilisé pour ce record, il était entièrement vert, sans la moindre émission de CO2 dans l’atmosphère, de sa production à son utilisation.

Les innovations technologiques au service de l’autonomie

Les véhicules à pile à combustible de grand gabarit, fonctionnant à l’hydrogène et pouvant accueillir un large réservoir, devraient bientôt se positionner sur le papier comme les plus endurants du marché.

L''efficience du système de pile à combustible, une capacité de stockage d’hydrogène en hausse et une meilleure aérodynamique contribuent à étendre de plus en plus cette autonomie.

Lancée fin 2020 au Japon, cette nouvelle Toyota Mirai affiche désormais jusqu’à 850 km d’autonomie, selon les standards japonais, contre seulement 550 avec la génération précédente.

Bientôt un modèle français ?

L’une des prochaines voitures à hydrogène atteignant les 1000 km pourrait être française.

Le projet Hopium Machina se présente comme une berline haut de gamme parvenant à atteindre des performances encore inédites pour un véhicule de série à hydrogène, c’est-à-dire dépasser les 500 ch de puissance, arriver à une vitesse de pointe de 230 km/h et proposer donc jusqu’à 1000 km d’autonomie. Sa production pourrait démarrer à partir de 2026.