United Airlines investit dans le captage direct de carbone pour être "100% vert" en 2050

A cette fin, United prévoit d’investir plusieurs millions de dollars dans une société spécialisée dans cette technologie créée par le groupe pétrolier Occidental et le fonds Rusheen Capital Management, 1PointFive, précise un communiqué.

Cette initiative s’ajoute aux investissements continus de la compagnie dans le développement de kérosène moins polluant.

"En tant que patron de l’une des plus grandes compagnies aériennes du monde, je reconnais notre responsabilité dans la lutte contre le changement climatique, ainsi que notre responsabilité à la résoudre", a indiqué dans le communiqué Scott Kirby, directeur général de United Airlines.

Avec ses appareils gourmands en carburant, l’aviation représente environ 2% des émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2), selon l’Organisation de l’aviation civile internationale.


Lire aussi : Les Suédois face à la honte de prendre l’avion


Il ne suffit plus d’essayer de compenser les émissions de gaz à effet de serre en plantant par exemple des arbres, estime M. Kirby. Ces programmes "ne peuvent tout simplement pas contrebalancer l’augmentation par 4.000 des émissions de carbone dues à l’homme" depuis le début de la révolution industrielle, a-t-il souligné lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes.

Le captage direct de carbone et son stockage dans des puits artificiels est "la seule solution réelle, permanente et à grande échelle" permettant de vraiment faire la différence, a avancé M. Kirby. En Islande, le CO2 est changé en roche pour nettoyer l’atmosphère depuis déjà un an.

L’investissement de United aidera 1PointFive à construire une usine aux États-Unis pouvant capter et stocker un million de tonnes de CO2 par an, ce qui équivaut à planter 40 millions d’arbres, affirme United.