Un trou noir supermassif se promène dans l'espace et on ne sait pas pourquoi

Un trou noir supermassif se promène dans l'espace et on ne comprend pas pourquoi
2 images
Un trou noir supermassif se promène dans l'espace et on ne comprend pas pourquoi - © ANDRZEJ WOJCICKI/SCIENCE PHOTO L - Getty Images/Science Photo Libra

Un trou noir supermassif parcourt l’univers à 177.000 km/h et les astronomes qui l’ont repéré, à 230 millions d’années-lumière de la Terre, ne savent pas pourquoi. Les trous noirs sont encore remplis de nombreux mystères et celui-ci en rajoute une couche.

Tout comme un énorme paquebot demande beaucoup d’énergie pour bouger, un trou noir (supermassif en l’occurrence) demande une force absolument énorme pour pouvoir bouger sa masse immense. C’est pourquoi, même si les scientifiques ont longtemps émis l’hypothèse que les trous noirs pouvaient se déplacer, il est très rare d’assister à ce phénomène et à un déplacement rapide : 177.000 km/h. Mais pas de panique, il ne va pas venir nous ennuyer dans notre galaxie puisqu’il se trouve à 230 millions d’années-lumière de la Terre, au centre d’une galaxie connue sous le nom de J0437 + 2456.


Lire aussi : Une planète gazeuse devient rocheuse et développe une deuxième atmosphère !


"Nous ne nous attendons pas à ce que la majorité des trous noirs supermassifs bougent ; ils se contentent généralement de rester assis", a déclaré Dominic Pesce, chef de l’étude et astronome au Harvard and Smithsonian Center for Astrophysics, dans un communiqué relayé par LiveScience.

Un seul des 10 trous noirs observés n’est pas statique

Les chercheurs ont observé 10 trous noirs pour étudier leurs mouvements. Ils ont comparé les vitesses des galaxies et des trous noirs supermassifs pour voir si elles étaient identiques ou non :

"Nous nous attendons à ce qu’ils aient la même vitesse. Sinon, cela signifie que le trou noir a été perturbé" et est en mouvement, explique Dominic Pesce.

Au travers de différents télescopes (dont celui d’Arecibo, qui a depuis été mis hors service après que la plate-forme d’instruments s’est écrasée sur le disque du télescope en décembre 2020) et autres mesures, ils ont pu voir que neuf trous noirs étaient statiques et un se déplaçait à la vitesse de 177.000 km/h. Une vitesse qui peut paraître rapide mais qui n’est pas la plus haute observée chez un trou noir puisque des scientifiques ont déjà enregistré un trou noir supermassif traversant l’espace à 7,2 millions de km/h.

Mais pourquoi ce trou noir est-il en mouvement ?

Si les scientifiques n’ont pas une réponse claire et certaine à donner, ils ont pour l’instant deux hypothèses qui pourraient expliquer pourquoi ce trou noir supermassif est en mouvement à une telle vitesse.

Tout d’abord, "nous observons peut-être les conséquences de la fusion de deux trous noirs supermassifs", comme l’explique Jim Condon, radioastronome à l’Observatoire national de radioastronomie, dans un communiqué relayé par CNN. Le résultat de cette fusion entraînerait le nouveau trou noir supermassif dans un mouvement de recul afin de se réinstaller dans un endroit propice dans la galaxie.


Lire aussi : La Voie lactée est tordue et traversée par une "vague"


Ensuite, il pourrait s’agir de l’attraction d’un autre trou noir encore plus massif et invisible aux instruments de nos chercheurs terrestres. Les scientifiques sont certains qu’il doit y avoir des paires de trous noirs mais leurs recherches restent sans succès pour l’instant. Ils estiment cependant que le mouvement du trou noir pourrait faire partie d’une danse cosmique entre deux trous noirs dont l’un reste encore invisible aujourd’hui.

Il reste encore des observations à faire avant de percer le mystère de ce trou noir voyageur !