Un satellite en bois pourrait prochainement être envoyé dans l'espace

Sumitomo Forestry et de l'Université de Kyoto travaillent sur des structures en bois capables d'être envoyées dans l'espace.
Sumitomo Forestry et de l'Université de Kyoto travaillent sur des structures en bois capables d'être envoyées dans l'espace. - © Courtesy of Sumitomo Forestry

Un tout premier satellite en bois pourrait être lancé depuis le Japon dès 2023. C'est en tout cas le projet commun de la société Sumitomo Forestry et de l'Université de Kyoto.

Leur objectif est de mettre au point un satellite capable de s'autodétruire sans laisser de déchets derrière lui.


Lire aussi : La Voie lactée serait probablement pleine de civilisations Alien éteintes


Simple, léger et capable de s'autodétruire

Leurs travaux consistent pour l'instant à mener des recherches sur des matériels et revêtements à base de bois capables d'être envoyés dans des conditions extrêmes dans l'espace. Ils étudient ainsi la construction de structures en bois dédiées, notamment en cèdre et en bouleau. Ce projet est évidemment confronté à des défis technologiques immenses, à commencer par la résistance du bois aux violents changements de températures et à l'exposition intense au soleil.


Lire aussi : En 2025, un satellite sera lancé en orbite pour nettoyer l'espace


Sur le papier, le bois présente pourtant de nombreux avantages. Déjà, il ne bloque pas les ondes électromagnétiques. Il est donc possible d'embarquer dans des structures en bois des antennes et autres mécanismes de contrôle.

 Lorsqu'un satellite en bois aura terminé sa mission pour regagner la Terre et se désintégrer, il brûlera entièrement, sans rejeter la moindre substance nocive dans l'atmosphère ni faire pleuvoir des débris sur le sol ou la mer.

Par ailleurs, ces structures seraient aussi plus simples à dessiner et plus légères que ce que demandent les satellites actuels.

De nombreux satellites obsolètes "polluent" l'espace

Outre le défi technologique que cela représente, faire décoller des satellites en bois pourrait aussi permettre de "dépolluer" un peu l'espace alors que des milliers de satellites tournent aujourd'hui en orbite autour de la Terre, dont beaucoup devenus obsolètes. Rien qu'en 2020, plus de 1200 satellites ont été lancés dans l'espace, un record !


Lire aussi : Des scientifiques ont recréé la fusion nucléaire du Big Bang sous une montagne en Italie


A noter qu'il ne s'agit pas du premier défi relevé par Sumitomo Forestry, qui travaille également sur un projet démentiel de gratte-ciel de 350 m de haut en plein cœur de Tokyo, composé principalement de bois.