TikTok : la tendance des animaux sauvages stars, danger et maltraitance animale au créneau

Shandor Larenty travaille au Lion and Safari Park près de Johannesbourg, en Afrique du Sud.
Shandor Larenty travaille au Lion and Safari Park près de Johannesbourg, en Afrique du Sud. - © shandorlarenty/TikTok

Des lions, des léopards et même des hyènes attirent de plus en plus les likes des internautes. Une véritable tendance sur TikTok, où certains comptes sont suivis par des millions d’utilisateurs.

Les chats sont les stars des réseaux sociaux mais ils rivalisent désormais avec de plus gros félins, venus leur voler la vedette… Mais est-ce une bonne chose ?

Il s’appelle George et ce petit singe est l’une des stars incontournables sur la plateforme chinoise. Avec 12.8 millions d’abonnés, George le singe est à la tête d’un véritable petit empire à lui tout seul. Ses vidéos publiées sur le réseau social TikTok cumulent des millions de vues pour atteindre parfois plus de 50 millions de vues rien qu’avec une vidéo.


Lire aussi : Les selfies, un danger pour les animaux sauvages


Sur son compte, George reçoit des colis de la part de ses fans comme cadeaux et les ouvre face caméra. Cette tendance de l’unboxing est bien connue dans le monde des influenceurs, qui dévoilent les contenus de leurs achats à leurs abonnés. Ces animaux exotiques sont donc bel et bien devenus des influenceurs d’un nouveau genre mais ils risquent de faire plus de mal que de bien.

L’achat d’animaux sauvage est interdit par la loi mais n’empêche malheureusement pas les gens de commander des serpents, crocodiles, perroquets et autres fauves sauvages pour les promener en laisse de manière improbable. Des situations régulièrement dénoncées par le journaliste Hugo Clément. Et, même si les Émirats ont interdit en 2017 la possession d’animaux sauvages, cela n’empêche pas de nombreux millionnaires (et plus) d’enfermer ces animaux dans des cages ou à une laisse dans leur salon.

@heresyourmonkeycontent

George used his manners eating the smoothie TYSM to Maria D for the ##fanmail ????

original sound - Georgie Boy

Les animaux exotiques, nouvelles coqueluches du réseau social

Cette tendance peut atteindre des sommets avec des comptes dédiés à des animaux de la savane bien plus dangereux. Le compte de Shandor Larenty en est la preuve. Le jeune homme, basé en Afrique du Sud, partage ses moments de vie et de travail aux côtés de son meilleur ami, qui n’est autre qu’un lion répondant également au nom de George. Ce lion d’Afrique est la star du compte de Shandor Larenty sur TikTok.

Près de 7 millions d’utilisateurs de la plateforme suivent ses aventures et ses vidéos ont cumulé jusqu’à présent plus de 65 millions de "J’aime". Des vidéos impressionnantes souvent mais étrangement pas systématiquement accompagnées d’un message d’avertissement où l’on peut lire : "L’action de cette vidéo peut entraîner des blessures graves".

Shandor Larenty propose également assez régulièrement des lives dans lesquels il se filme aux côtés de lions mais aussi de léopards ou de lycaons, connus sous le nom de chiens sauvages africains. Ses lives attirent parfois des milliers d’internautes, qui n’hésitent pas à lui faire des dons.

@shandorlarenty

Starting my week off with my best friend George! Tag your bestie in the comments! ???????? ##georgethelion ##shandorlarenty ##safari ##southafrica ##mypride

Line By Line - JP Saxe & Maren Morris

Les vidéos donnent une impression trompeuse de sécurité

Des vidéos qui donnent des envies d’évasion aux internautes, surtout en cette période de crise rythmée par les nombreuses mesures de confinement dans de nombreux pays.

Des vidéos qui peuvent aussi parfois donner une fausse impression qu’approcher ces animaux sauvages est moins dangereux qu’il n’y paraît. Une idée dénoncée notamment par Dean Schneider, un activiste de la cause animale et star sur YouTube et TikTok. Ce dernier est suivi par plus de 10,3 millions d’abonnés sur TikTok et ses vidéos au plus proche des animaux de la savane donnent souvent des frissons.

Hyènes, serpents venimeux et bien évidemment lions, il affiche une complicité incroyable avec des animaux pourtant mortels tout en sensibilisant aux dangers qu’ils représentent.

Dans une de ses vidéos, l’activiste décrit le langage corporel de la hyène aux côtés de laquelle il se trouve alors qu’un visiteur se trouve de l’autre côté de la grille : "Cela veut dire qu’elle veut te tuer. […] la queue dressée, ce son… Si tu entrais maintenant, tu ne survivrais pas aux prochaines secondes", prévient-il dans la vidéo, tout en étant aux côtés de l’animal sauvage.

Bien qu’accepté par la meute de lions, Dean Schneider peut même parfois subir quelques blessures de la part des jeunes lions, ce qui démontre qu’il ne faut jamais sous-estimer ces animaux.

@deanschneider.official

How many do YOU guess are between the Pictures???? (Comment below)

I'm Just a Kid - Simple Plan

Les animaux sauvages ne sont pas des animaux de compagnie !

Ne pas considérer ces animaux sauvages comme des animaux de compagnie. Tel est le message que veulent faire passer certains créateurs à leurs abonnés sur TikTok.

Le compte Juniperfoxx, qui vient en aide à des animaux sauvages en détresse, tient à montrer l’envers du décor glamour que peuvent véhiculer ces vidéos souvent virales. Le compte raconte notamment la vie d’un renard, né en captivité et sauvé d’une exploitation de fourrure.

@juniperfoxx

Just a reminder that wild animals will always be wild animals #thehappiestfox #fyp #fypシ #fox #animals #rescue #foryoupage

origineel geluid - Tik Toker

Face aux nombreux commentaires de ses abonnés déclarant vouloir également adopter un renard, la propriétaire a partagé une vidéo faisant état des nombreux inconvénients à avoir un renard chez soi : destruction du mobilier, bruits stridents, une alimentation particulière et des soins médicaux adaptés onéreux… Une vidéo essentielle pour mettre en évidence la réalité de ces animaux, qui restent sauvages malgré tout.